Rhinoplastie secondaire et DCF

Le forum de discussion ne remplace en aucun cas une consultation personnelle au cabinet du médecin.
  • 147 réponses
  • 129 J'aime

Rhinoplastie secondaire et DCF

Ryima  |  Grand Est
  • 147 réponses
  • 129 J'aime
 |  Grand Est
Bonjour,
Je suis à ce jour à 15 mois post op et je dois subir une R2 avec DCF et aponévrose...comment un chirurgien détermine la hauteur du DCF ? Est-ce qu'il le mesure ? et une peau qui a cicatrisé peut-elle supporter une greffe et s'étirer à nouveau (surtout lorsque la peau est épaisse) ? Par ailleurs, ma demande est d'obtenir mon nez de première intention, ça veut dire que je veux retrouver ma projection, tant au niveau du dorsum que de la pointe, quasi à l'identique de mon nez d'origine (c'est-à-dire mon nez de naissance sans la bosse).
Mais ayant une peau épaisse, et ayant encore une pointe dure, mon nez va t'il pouvoir se reprojeter comme je le souhaite ? ou dois-je attendre encore 6 mois pour optimiser toutes mes chances ?
Pour finir, une pointe qui a été remontée de manière exagérée vers le haut (l'équivalent de un cm) et si celle-ci est redescendue chirurgicalement par le biais de greffons solides (côte), est-ce qu'une peau épaisse va s'adapter et suivre le mouvement de la greffe vers le bas ?
Merci d'avance pour vos réponses
  • 2585 réponses
  • 621 J'aime
Dr Olivier Gerbault  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Vincennes
  • 2585 réponses
  • 621 J'aime
 |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Vincennes
Bonjour madame
votre question est très pertinente puisque c'est justement une des choses les plus coimpliquées à faire.
N'importe qui peut "faire " un DC-F; en revanche il est compliqué de réaliser un DC-F parfaitement adapté à la longueur, la rgeur et projection d'un dorsum que l'on souhaite reconstruire
Il faut aussi bien positionner ce greffon composite et se debrouiller pour que celui ci ne se déplace pas. Cette partie d'opération est donc complexe, mais elle l'est beaucoup moins que la partie consistant à devoir abaisser, et allonger votre nez en restructurant la pointe et la base du nez qui semblent avoir été trop reséqués et réduits.
J'ai été le premier à utiliser la technique du DC-F en Europe en l'ayant appris directement en 2006 de R Daniel qui l'a inventée. Il m'a fallu en réaliser des centaines avant de pouvoir réellement contrôler tous les paramètres concernant la confection de ce greffon.
Cela prend encore plus de temps et d'experience pour contrôler l'allongement et l'affinement d'une pointe où trop de cartilage a été retiré, notamment en cas de peau épaisse. La restructuration complète du nez par greffons costaux est éminemment complexe, mais les résultats peuvent être tout à fait probants si une bonne technique est utilisée . En revanche, des procédés mal conduits peuvent conduire à un résultat irréparable: il est donc essentiel de passer par un expert en rhinoplastie.
Bonne chance pour la suite
Dr Olivier Gerbault
Chir. Esthétique Plastique & Reconstructrice
3-5 Cours Marigny - 94300 Vincennes - France
http://www.excellence-esthetique.fr
http://www.excellence-rhinoplastie.fr
Visiting professor of the International Society of Aesthetic and Plastic Surgery
  • 17 réponses
  • 7 J'aime

Répondre à Dr Olivier Gerbault

mercedes  |  Buenos Aires
  • 17 réponses
  • 7 J'aime
 |  Buenos Aires
Impressionant ! On développe de nouvelles techniques pour corriger la mauvaise maitrise des techniques chez certain plasticien.

Consultez un spécialiste dans le domaine : Rhinoplastie.

Spécialistes près de chez vous