Blépharoplastie médicale

La blépharoplastie médicale (PLEXR) est une technique mise au point par les médecins italiens permettant d’effectuer un lifting des paupières en 3 à 4 séances au cabinet médical, sans douleur, et sans passer par la chirurgie.

blépharoplastie2

Il s’agit une procédure non ablative qui permet d’éliminer les cornéocytes (cellules épithéliales les plus superficielles de la peau, très éloignées de l’œil) par sublimation c’est à dire par carbonisation superficielle et instantanée sans contact direct avec la peau.

Il en résulte une rétraction de la peau traitée, sans saignement, et sans nécrose (destruction) des tissus environnants et sous jacents.

C’est une technique sûre, non invasive, qui permet donc un traitement de surface des paupières supérieures, inférieures et des rides périorbitaires.

Indications

La blépharoplastie médicale est indiquée pour les personnes ayant les paupières tombantes (inférieures et / ou supérieures) ou du moins un excès de peau conférant au regard un air fatigué et vieillissant. Avec cette technique le rajeunissement demeure discret et progressif, ce qui est très appréciable.

A noter qu’il existe de nombreuses indications secondaires avec le PLEXR que sont :

  • traitement des xanthélasmas (amas cutanés de cholestérol)
  • traitement des taches type lentigo solaires ou séniles (si superficiels)
  • traitement des rides péribuccales et de la patte d’oie
  • traitement des cicatrices d’acné
  • traitement des cicatrices hypertrophiques (chéloïdes) post opératoires
blépharoplastie3

Déroulement de l’intervention

Le patient est reçu préalablement en consultation chez son médecin esthétique afin de poser les bonnes indications médicales à la blépharoplastie et d’établir un devis (coût et nombre de séances à prévoir). La date de la première séance est ensuite fixée.

Le jour de la séance, le patient appliquera une crème anesthésiante localement (type EMLA) environ une heure avant le traitement sur la zone concernée, prédéfinie avec le médecin afin d’éviter le moindre inconfort.

Au cabinet, le médecin réalise des clichés (photos de face du patient, avant puis après la séance) puis procède au traitement avec le PLEXR.
La pièce à main délivre un arc électrique non ressenti par le patient à chaque tir. Chaque spot sublime les cornéocytes et provoque de façon instantanée une rétraction de la peau. Ces petits points brunâtres de combustion (500 microns) seront relativement espacés et disposés en quinconce afin d’induire une lifting homogène et naturel de la paupière.  
Chaque séance dure environ 20 à 30 minutes.
Le tarif d’une séance est en fonction de l’entendue de la zone à traiter et varie entre 250 et 350 euros.
En fonction de l’importance du tissu excédentaire à enlever, plusieurs séances espacées d’environ un mois peuvent être nécessaires.
Le praticien réalise ensuite des clichés en fin de traitement afin de les comparer aux initiaux.

Suites à prévoir

Le patient peut reprendre immédiatement ses activités de la vie quotidienne et le maquillage de la zone de carbonisation avec un fond de teint liquide est tout à fait possible.
On conseille à domicile un lavage doux sans frotter avec un savon neutre type savon de Marseille.
Il faut désinfecter les croutelles tant qu’elles ne sont pas tombées avec un désinfectant non alcoolique (type DIASEPTYL) en tapotant la zone traitée, toujours sans frotter.
Ces petites croûtes tombent seules sous 5 à 8 jours en moyenne.
Il est impératif de bien protéger la zone traitée avec un indice de protection solaire élevée, surtout après la chute des croutelles.

Exemple de croutes de carbonisation immédiatement après traitement

blépharoplastie4

Visibilité des résultats

Les résultats sont visibles tout de suite après la séance du fait de la rétraction de la peau vers le haut. Les plis sont de moins en moins visibles au fur à mesure du nombre des séances.

Pour un résultat optimal il faut compter 3 à 4 séances espacées d’un mois en moyenne. Cela permet d’avoir un traitement non invasif, naturel et harmonieux des paupières. Le regard se défatigue progressivement sans suite lourde ni cicatrice.
L’effet est aussi durable qu’après une blépharoplastie chirurgicale.

Exemples de traitements des paupières sans chirurgie en 4 séances espacées d’un mois

blépharoplastie5

Complications possibles

Le lifting médical des paupières par PLEXR est habituellement très bien toléré.

Il faut prévoir la possibilité d’apparition d’un œdème la plupart du temps discret de la zone traitée qui peut être compensé par la prise d’anti oedémateux (type EXTRANASE) et par l’application de froid après la séance. Ce gonflement cède spontanément en 48 heures.

Par ailleurs, après la chute des croûtes de carbonisation, une rougeur peut persister quelques jours. Elle est surtout favorisée par le frottement et l’arrachage des croûtes. Il est donc impératif de laisser ces croutelles tomber seules au bout de quelques jours.

Enfin, il existe un risque d’hyperpigmentation de la zone traitée en cas d’exposition solaire dans le mois suivant la séance et de surcroît lorsque le patient n’a pas appliqué de protection anti UVA et UVB (SPF 50).

Contre indications

Par principe de précaution, on ne traite pas les femmes enceintes (pas d’étude réalisée sur les femmes enceintes, et pas d’urgence pour ce type de traitement qui peut facilement être décalé après l’accouchement et l’allaitement).

Par ailleurs, les patients très largement exposés au rayons ultra violets de par leur profession ou leurs habitudes de vie ne doivent pas être traités du fait du risque de troubles de la pigmentation (hypo ou hyperpigmentation) après la chute des croûtes de carbonisation.

Conclusion

La blépharoplastie médicale permet de rehausser les paupières de façon comparable à la blépharoplastie chirurgicale. Elle permet de rajeunir le regard progressivement en quelques séances de manière non invasive, sans suite lourde et sans douleur. La protection solaire demeure indispensable après et entre chaque séance.

publié: 14.04.2015

Interventions envisagées par les autres