Augmentation mammaire

Ça vaut en la peine 97% Ça vaut en la peine Basé sur 4436 témoignages de patients

L’augmentation mammaire consiste à augmenter le volume de la poitrine par l’insertion d’implants en gel de silicone placés en position rétro-glandulaire (derrière la glande mammaire et devant le muscle grand pectoral) ou en position rétro-musculaire (derrière la glande mammaire et le muscle grand pectoral). L‘augmentation mammaire est une intervention pratiquée sous anesthésie générale et durant de 1 à 2 heures. Le choix des implants et leur positionnement est effectués en fonction du souhait du patient ainsi que de l‘avis médical du chirurgien. L’hospitalisation postopératoire est de 1 à 2 jours et la convalescence dure généralement 7 à 14 jours.

L’augmentation mammaire, connu également sous le nom de mammoplastie d’augmentation,  consiste à poser un implant en arrière de chaque sein afin d’en augmenter le volume et d’en améliorer la forme. Cette intervention est demandée par des femmes qui estiment leurs seins trop petits ou tombants.

Prix des implants mammaires

La fourchette de prix des implants mammaires varie selon le type d’implants et du fabriquant. Les implants ronds coûtent entre 720 € et 1120 €, les implants anatomiques entre 1600 € á 2000 €.

Méthodes opératoires d’une intervention d’augmentation mammaire

Les aspects suivants sont examinés lors de la sélection de la méthode opératoire de l’intervention:

implantat1

Emplacement de l’incision

  • au niveau du pli sous mammaire (voie sous-mammaire)
  • au niveau de l’aréole (voie sous-aréolaire)
  • au niveau de l’aisselle (voie axillaire)

Le choix d’une intervention mammaire dépend des souhaits et des dispositions de la patience ainsi que des habitudes de l’équipe chirurgicale en charge.

Positionnement de l’implant mammaire:

  • position rétro-glandulaire

  • position rétro-musculaire totale

  • position rétro-musculaire partielle

Les deux méthodes d’augmentations mammaires (rétro-glandulaire et rétro-musculaire) comportent des avantages et des inconvénients. Le choix d’une technique dépend de la qualité et de la taille des glandes, de la qualité de la peau et de l’hypoderme ainsi que de la fermeté et de la qualité du muscle. La loge de l’implant doit offrir un espace suffisant. Dans le cas contraire, l’implant est visible et son effet esthétique est limité.

En raison de ces divers critères de l’intervention, la consultation préalable avant une augmentation mammaire a pour objectif de permettre à la patiente de réaliser ses souhaits avec les options dont elle dispose concrètement et de l’avis du chirurgien.

Avant une plastie mammaire

Lors de la première consultation avant l’augmentation mammaire, votre médecin vous fournira des renseignements détaillés sur l’intervention et planifiera celle-ci en fonction de l’état de vos seins, de la fermeté de votre peau et des techniques opératoires  les plus appropriées à votre cas. Il vous montrera également des clichés pris avant et après une plastie mammaire et différents types d’implants mammaires.

implantat 2
Implant sous le muscle

Si vous avez des seins tombants, il peut également vous conseiller un remodelage du sein (chirurgie de la ptose). Le médecin vous indiquera aussi quels types d’implants il utilise et etquelle taille sera recommandée pour obtenir un résultat optimal.

N’hésitez pas à discuter ouvertement de vos attentes concernant cette plastie mammaire. Votre médecin devra être également très clair et vous décrire toutes les options qui vous sont ouvertes, ainsi que les risques et limites liés à chacune d’entre elles.

En raison du fait qu’il s’agit d’une opération sous anesthésie générale, votre médecin traitant ou un spécialiste de médecine interne devront procéder à des examens préopératoires (y compris des analyses de laboratoire et un électrocardiogramme). Ces examens devraient également comporter une anamnèse médicale détaillée (maladies de famille, et autres maladies vous ayant affectée ou pour lesquelles vous êtes en cours de traitement, allergies, etc.). Certains cabinets ou cliniques la possibilité d’effectuer ces examens le matin même de l’opération.

Avant une intervention de plastie mammaire il est par ailleurs nécessaire de prévoir et fournir une échographie (sonographie) ou une mammographie selon l’âge de la patiente pour s‘assurer que le sein n’est atteint d’aucune maladie. Ces examens sont effectués par un service spécialisé de cancérologie ou de gynécologie. Un tel examen est particulièrement important pour les groupes de patientes à risque ayant des antécédents familiaux de telles maladies.

Votre médecin vous fournira des instructions quant à votre préparation en vue de votre intervention de chirurgie mammaire. Il vous est interdit de manger ou de boire durant les six heures précédant l’heure prévue de l’intervention. Les médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (tels que l’Acylpyrine, l’Aspirine, l’Alnagon, le Mironal, etc.) peuvent augmenter les saignements durant et après l’intervention et pour cette raison ne devraient pas être utilisés durant la semaine précédant la date prévue de l’opération. Une opération de plastie mammaire n’est pas indiquée en période de menstruation mais ce n’est pas une cause de report de l’intervention. Il est recommandé de consulter son gynécologue au sujet d’un arrêt momentané  de la prise de produits contraceptifs. Il est le plus souvent demandé de suspendre la prise de produits contraceptifs et des anticoagulants (héparines de faible poids moléculaire tels que  Fraxiparine, Clexan, Fragmin) sont prescrits de manière préventive.

Il est présupposé que vous n’ayez pas contracté de maladie aiguë au cours des trois semaines précédant la date de l’intervention de plastie mammaire (virus, refroidissement, etc...). Toute maladie doit être signalée à votre chirurgien.

Si vous êtes fumeur, prévoyez d’arrêter de fumer une à deux semaines avant l’opération d’augmentation mammaire et de ne reprendre au plus tôt que deux semaines après l’opération.

Le jour de l’intervention de plastie mammaire vous devrez vous présenter avec des aisselles rasées si vous avez convenu de procéder à une insertion des prothèses par voie axillaire. Vous devez également vous munir des médicaments que vous utiliserez au cours des 2-3 jours à venir, de vos affaires de toilette, de chaussons, d’un pyjama, d’une pièce d’identité, d’un soutien-gorge élastique sans armatures correspondant à la taille des implants choisis. Celui-ci peut être acheté sur place dans certains services de chirurgie. Prévoyez des vêtements ne s’enfilant pas par la tête. Dans le cas d’une intervention d’augmentation mammaire il peut être très douloureux d’effectuer les mouvements requis pour mettre de tels vêtements.

Dans le cadre de votre préparation à cette chirurgie mammaire n’oubliez pas de vous assurer les services de tierces personnes pour vous reconduire à votre domicile après l’opération et si nécessaire, vous  assister dans vos tâches ménagères et familiales une ou deux journées après votre retour.
Le paiement d’une opération de chirurgie mammaire est en général effectué le jour de l’entrée en clinique, avant l’intervention. Un acompte est versé lors de la réservation de la date de l’opération. Tout dépend des habitudes du service médical en charge. Il s’agit d’une opération répondant aux souhaits d’une patiente non couverte par la sécurité sociale dans la plupart des pays. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre un congé, un certificat d’arrêt maladie ne pourra être délivré.

Êtes-vous une bonne candidate pour une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire – plastie mammaire à l‘aide d’implants mammaires est une intervention très efficace,  convenant aux femmes souffrant d’hypotrophie mammaire (développement insuffisant de la glande mammaire) ou dont le volume mammaire a diminué suite à un allaitement ou une perte de poids importante.

prsni implantat
Implant en vertu de la glande mammaire

Il est difficile de définir un âge conseillé ou minimal pour une intervention de plastie mammaire ; le critère déterminant est que la croissance de la glande mammaire doit soit achevée, ce qui généralement ne se produit pas avant l’âge de 16 ans.

Il est assurément préférable d‘augmenter le volume de la poitrine à l‘aide d‘implants mammaires que si les seins ne subiront pas ultérieurement de modifications suite à un allaitement.
Toutefois, ceci n’exclut pas de réaliser une augmentation mammaire chez des femmes de moins de 18 ans avant toute grossesse. Vous devez cependant tenir compte du fait que la grossesse et la lactation modifient le volume et la qualité de la glande mammaire et qu’une nouvelle intervention sera probablement nécessaire. Il est donc conseillé d’attendre au moins 1 an après l’accouchement (même si vous n’allaitez pas) avant de subir une intervention d’augmentation mammaire.

Les prothèses mammaires n’ont aucune influence sur le fœtus et ne représentent pas un danger pour celui-ci. La présence d’implants n’empêche pas d’allaiter. Les études mondiales réalisées de par le monde n’ont pas démontré de concentration accrue de silicone dans le lait maternel.

Certaines femmes demandent que leurs implants soient placés de manière à être rapprochés au maximum l’un de l’autre et à former un décolleté séduisant. Malheureusement ce phénomène est lié à la morphologie et l’espace entre les glandes mammaires et ne peut être créer sur demande.

Si vous êtes en bonne santé et et vous avez des attentes réalistes, vous pouvez être une bonne candidate pour une augmentation mammaire.

Progrès futurs en matière d’implants

Les chercheurs de l’université de l’Illinois à Chicago ont utilisé des cellules souche humaines provenant de la moelle épinière et ont stimulé leur croissance selon une structure d’assistance produite dans une matière tolérée par l’organisme. Grâce à cette structure les cellules se sont multipliées en des formes prédéfinies. Ces formations cellulaires ont déjà fait l’objet de tests sur des souris. On estime que les implants développés à partir de cellules souches constitueront une alternative sans danger aux implants en silicone.

mise à jour: 26.05.2017

Consultez un spécialiste dans le domaine : Augmentation mammaire (Implants mammaires).

Dr Jacques Buis

Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Paris, 23 ans de pratique
Spécialistes près de chez vous   

Interventions envisagées par les autres