Thérapie par plasma riche en plaquettes (PRP)

Ça vaut en la peine 100% Ça vaut en la peine Basé sur 28 témoignages de patients

Connu depuis plus de 25 ans surtout en chirurgie orthopédique et dentaire, le traitement par PRP est un traitement qui consiste à injecter son propre sérum enrichi en plaquettes. Les plaquettes sont des éléments du sang qui activent le renouvellement cellulaire, et accélèrent donc la réparation et la cicatrisation des tissus.

L’objectif d’un traitement de PRP est multiple. L’injection peut servir de produits de comblement en esthétique, il est lipolytique (il dissout les corps gras) pour des petites surfaces (double menton), déclenche une bio stimulation et une régénération des tissus locaux, augmente l’immunité locale et est très anti-inflammatoire.

Ces actions se font par le biais de la sécrétion de facteurs biologiques libérés par les plaquettes dès leur injection dans les tissus.

PRP1

Ainsi les substances libérées par les plaquettes :

  • Attirent les cellules souches localement permettant la régénération des tissus, stimulent ainsi la fabrication de tissu collagène et élastique, tout à fait indiquée en médecine esthétique. Le PRP stimule aussi le bulbe pilaire permettant la repousse d’un cheveu plus épais plus solide et de meilleure qualité.
  • Sont anti-inflammatoires et permettent ainsi leur utilisation en rhumatologie et médecine du sport.
  • Augmentent l’immunité ; contribuent au traitement de l’acné.
  • Sont vasodilatatrices et permettent donc une meilleure vascularisation des tissus, donc une meilleure nutrition et oxygénation.

Indications et effets

  • Teint fatigué, cireux, fripé, déshydraté.
  • Ridules et rides superficielles
  • Diminution des cernes, des poches sous les yeux, des rides de la patte d’oie, du pourtour de l’œil, du coin de la bouche.
  • Effet anti-relâchement sur les joues, les maxillaires, le cou.
  • Effet hydratant et éclaircissant sur le décolleté
  • Stimule la repousse des cheveux, renforce les cheveux fins et abimés.
  • Améliore l’aspect des cicatrices et vergetures.
PRP2

En pratique

La séance débute par un prélèvement de sang comme lors d’une prise de sang. Très peu de sang suffit, maximum 12cc. Le sang est centrifugé pendant 5 minutes pour séparer les différents composants, et seul sera utilisé le sérum où se trouvent alors uniquement les plaquettes.

Le produit est ensuite injecté localement avec des aiguilles très fines.
L’injection est quasiment indolore si le médecin est habitué à injecter.
Toutes les zones sont concernées mais en médecine esthétique seront ciblés préférentiellement les pourtours des yeux, les cernes, les pattes d’oie, les joues, le menton, le cou, le décolleté et/ou si nécessaire le décolleté.

L’injection déclenche une sensation de chaleur sur le visage, la peau est immédiatement tendue. Cela ne dure que quelques minutes et correspond à la libération des facteurs vasodilatateurs des plaquettes.

Résultats

L’effet est visible rapidement dans les jours qui suivent, avec une amélioration de la souplesse, de l’élasticité de la peau, du teint et la sensation d’avoir la peau un peu plus tendue.

Il s’agit d’une vraie réjuvénation tissulaire avec régénération et stimulation des cellules locales. Il n’y a aucune déformation du visage et aucun risque de « mauvais »  résultat.

Dans notre expérience, il est indispensable de pratiquer une série de 3 séances à un mois d’intervalle pour lancer le mécanisme de régénération de façon durable.

Nous effectuons donc 3 séances à un mois d’intervalle puis 3 à 4 séances par an pour consolider et lutter contre le vieillissement.
Ce protocole permet un résultat excellent sur un an.
Le teint est vif la peau est plus tendue, souple, élastique, ferme, lumineuse.

Concernant les cheveux, la durée de vie de la plaquette étant relativement courte, nous effectuons plusieurs séances en moyenne 6, à 3 ou 4 semaines d’intervalle. Le cheveu réagissant très lentement nous attendons ensuite environ 2 à 3 mois pour apprécier les résultats. Le cheveu est alors plus abondant, plu épais et plus solide. La chute est enrayée.

PRP

Autres indications

Le PRP est aussi largement utilisé mais devrait l’être plus à notre avis, en rhumatologie, médecine du sport, orthopédie.

En injection intra articulaire, intra ou péri tendineuse, intra musculaire, le PRP est aujourd’hui une arme indispensable en médecine du sport et rhumatologie bien que sous utilisée en France pour des raisons administratives.

L’arthrose, quelle que soit la zone (genoux, pieds, épaule, pouce, pieds, dos, nuque…), les tendinites, les périarthrites, les claquages sont d’excellentes indications.

Le soulagement est quasiment immédiat, peut survenir entre 2 heures dans les meilleurs des cas à 21 jours.

L’injection est quasiment indolore lorsque le praticien a une bonne expérience de l’injection.

publié: 05.02.2016