Radiofréquence fractionnée

Auteur:

La radiofréquence est une technique qui permet de lutter contre le vieillissement de la peau ainsi que le relâchement cutané, de manière non-invasive, grâce à un faible courant électrique appliqué via une pièce à main à la surface de la peau et qui permet d’obtenir en profondeur un réchauffement progressif qui a pour effet de retendre les fibres de collagène contenues dans le derme.

Radiofréquence1

Elle est destinée principalement  aux patients qui présentent un relâchement cutané modéré au niveau du visage (qui apparait généralement à partir de la quatrième décennie), mais aussi de traiter certaines parties du corps qui ont tendance à s’affaisser notamment après un fort amaigrissement (dessous des bras, ventre, fesses).

En fonction des indications, la radiofréquence peut être fractionnée, non fractionnée, unipolaire ou multipolaire. L’utilisation de micro-aiguilles couplées à la radiofréquence permet d’obtenir une réparation tissulaire plus importante avec une efficacité accrue en une seule séance.

Indications

La radiofréquence est une technique aux multiples applications sur le plan médical, la plus connue étant la prise en charge du relâchement cutané et des rides du visage grâce au Thermage, introduit en 2002 sur le marché américain et approuvé par la FDA.

Depuis, cette technique a fait son chemin avec la mise au point de plusieurs dizaines de machines de plus en plus performantes, toutes basées sur le même principe : l’application d’un faible courant électrique haute fréquence à la surface de la peau qui se traduit par un réchauffement en profondeur ayant un double effet :

  • La remise en tension immédiate des fibres de collagène présentes dans le derme.
  • La production retardée de néo-collagène par les fibroblastes contenues dans le derme, permettant de combler les ridules ou de corriger les irrégularités de surface (cicatrices d’acné, vergetures) au niveau des zones traitées.

Il existe aujourd’hui des machines dites bi- ou tri- polaires, qui permettent de délivrer des puissances de plus en plus élevées sans risque d’occasionner des brulures cutanées.

Radiofréquence3

La radiofréquence s’adresse surtout aux patients qui présentent un relâchement cutané modéré et qui souhaitent obtenir une remise en tension du visage et de certaines zones du corps. Ainsi les principales indications sont :

  • Le relâchement cutané du visage (ovale, cou, bajoues)
  • Le relâchement cutané du corps (bras, ventres, fesses)
  • La prise en charge des ridules et des rides peu profondes
  • Les cicatrices d’acné légères à modérées
  • Les pores dilatés (effet de resserrement des pores comparable à un peeling)
  • Les vergetures anciennes

Déroulement de la procédure

Avant l’intervention, certains médecins préconisent en fonction de la machine et/ou de la technique utilisée l’application d’une crème anesthésiante sur les surfaces à traiter.

Après application d’un gel conducteur sur la peau, on fait passer via une pièce a main un courant électrique haute fréquence immédiatement converti en chaleur durant un temps très court, également appelé « tir ».

Une très légère sensation de chaleur est ressentie après chaque tir, sans percevoir pour autant de décharge électrique.

Radiofréquence2

Des mouvements circulaires sont effectués sur la zone à traiter dans le but d’atteindre la température efficace de 41°C à la surface de la peau tandis que la température des tissus cibles (collagène contenu dans le derme profond) sera dans le même temps aux alentours de 60°C afin d’obtenir un résultat optimum.

En fonction de la zone traitée, la séance dure entre 20 et 30 minutes.

Certaines machines sont dotées d’une pièce à main supplémentaire équipée de micro-aiguilles dont la profondeur de pénétration cutanée peut être modifiée, sans toutefois excéder les 3,5 mm.

Lors de chaque tir, les ondes de radiofréquence émises circulent entre chaque aiguille et entrainent une ablation sous cutanée localisée qui aura pour effet de déclencher une régénération en profondeur de la zone lésée tout en stimulant plus intensément la production de collagène.

Dans les semaines qui suivent la séance, le nouveau collagène produit va réparer les tissus endommagés et aura pour effet de « lisser » les irrégularités d’une peau marquée par des cicatrices d’acnée, combler des rides moyennes ou redessiner un ovale de visage.

Cette technique plus agressive occasionne la formation de petites croûtes dans les jours qui suivent une séance et nécessite donc de prévoir aux alentours d’une semaine d’éviction sociale.

Les suites immédiates sont

  • Un érythème, voire un oedème (dans de rares cas) visibles durant quelques heures pour la radiofréquence simple
  • Pour la radiofréquence fractionnée, un érythème pouvant persister durant 2-3 jours
  • Pour la radiofréquence fractionnée avec micro-aiguilles des petits carrés rouges sont visibles à la surface de la peau : ils correspondent aux micro-perforations occasionnées par les aiguilles apparaissent après chaque tir et peuvent persister jusqu’à 24h après la séance.

Une séance de lampe LED effectuée juste après la radiofréquence améliore non seulement les résultats obtenus, mais limite efficacement les suites immédiates.

Pour obtenir de bons résultats, deux séances par mois durant trois mois avec une séance d’entretien tous les 6 mois seront nécessaires avec une radiofréquence fractionnée sans micro-aiguilles

Si on utilise les micro-aiguilles, une seule séance par mois durant trois mois seront nécessaires avec une séance d’entretien tous les six mois.

Après une séance, l’effet tenseur est visible quasi-immédiatement. La production de collagène prend le relais et le comblement des ridules ainsi que la réparation d’une peau lésée par l’acné est constaté environ 3 mois après la première séance.

Selon les différentes indications posées au préalable et en fonction de la technique choisie, une amélioration est observée dans 9 cas sur 10.

Contre- indications

La technique de radiofréquence est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • Port d’un pace-maker
  • Infection cutanée évolutive
  • Plaie non cicatrisée en regard de la zone traitée
  • Antécédents de cicatrices hypertrophiques

Conclusion

La radiofréquence fractionnée est une technique novatrice, qui permet de compléter un peu plus l’arsenal thérapeutique du médecin esthétique et anti-âge. C’est une alternative intéressante aux lasers ablatifs fractionnés, dont la profondeur de pénétration est moins importante que celle atteinte par les micro-aiguilles. Ces dernières permettent contrairement aux lasers de traiter le derme sur toute son épaisseur

Contrairement aux peelings moyens, cette technique peut s’utiliser sur tout type de peau, sans nécessiter de protection solaire post-traitement ni occasionner de pigmentation secondaires comme on peut l’observer avec les peelings tout en obtenant des résultats équivalents sinon supérieurs à ces derniers dans les prises en charge d’une peau fripée ou affaissée, des rides du visage, des peaux marquées par les cicatrices d’acné, ainsi que des vergetures anciennes.

mise à jour: 18.03.2015

Radiofréquence fractionnée - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

Radiofréquence fractionnée - Tarifs

Prix allant de 150 €
habituellement jusqu'à 350 €
Dr Catherine de Goursac
Prix allant de 150 €
habituellement jusqu'à 350 €
Dr Pierre-Alain Mayeux
Prix allant de 150 €
habituellement jusqu'à 200 €
Dr Catherine Eychenne
Prix allant de 600 €
Dr Christine Letournel
Prix allant de 250 €
habituellement jusqu'à 250 €
Dr Emmanuel Elard

Radiofréquence fractionnée

100% satisfaction. Basé sur 32 témoignages de patients.

Spécialistes près de chez vous   
Photos de patients
Interventions envisagées par les autres