Reprise d un mini lifting et risques

Le forum de discussion ne remplace en aucun cas une consultation personnelle au cabinet du médecin.

Reprise d un mini lifting et risques

coco  |  visitor  |  Île-de-France
  • 5 réponses
  • 5 J'aime
Mini lifting
J' AI eu un mini lifting au moi de mai le résultat ne me satisfait pas et le chirurgien me propose de reprendre les mêmes cicatrices afin de tirer un peu plus.( muscles tirés ET peau coupée)
Je dois y retourner en octobre cela n'est il pas dangereux.
Merci de votre réponse
fabiellia  |  visitor  |  Centre-Val de Loire
  • 8 réponses
  • 3 J'aime
Attendre encore un peu le temps que la peau continue à se tendre et que le visage se mette en place, et puis pour peaufiner il y a les fils tenseurs PDO tip ! top !
Dr Mohamed Derder  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 1961 réponses
  • 939 J'aime
Chère madame,
les mini liftings donnent de mini résultats..
Cdt,
christyna  |  visitor  |  Grand Est
  • 317 réponses
  • 101 J'aime
Qu appelle t on vraiment mini lifting ...est ce qu un lifting cervico facial ou centro facial est un mini lifting ?bb eclairez notre lanterne doc car je crois qu on est beaucoup à ne pas savoir ce que c est exactement. ...merci pour votre reponse mini où pas

Répondre à christyna

Dr Mohamed Derder  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 1961 réponses
  • 939 J'aime
Un minilifting est un lifting qui se déroule sous anesthésie locale pure, on décolle une toute petite partie de la peau (petit décollement limité) puis on tire dessus. Cela peut plaire aux patiente car le coût est moins élevé qu'un vrai lifting par contre en terme de résultat et durée de résultat c'est très très limité.
Cdt,

Répondre à Dr Mohamed Derder

coco  |  visitor  |  Île-de-France
  • 5 réponses
  • 5 J'aime
Mon Mini lift le chirurgien a décollé la peau mais il a aussi agit sur les muscles (remise en tension également) donc je ne comprends pas votre réponse ET surtout ma question etait de savoir si cela n'était pas dangereux de reprendre ce Mini lift 4 mois apres.
Merci
Dr Jacques Buis  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 1262 réponses
  • 775 J'aime
Pour répondre à votre question, cela ne me paraît pas prudent même si cela est aisément réalisable.
Je m’explique.
Notre visage vieillit parce que la peau se détend. Ce faisant, la graisse attachée par sa face superficielle à la face profonde de la peau, descend.
Cela entraine un creusement du haut et de la partie latérale du visage alors que le bas et la partie médiane se remplissent et voient leurs contours s’épaissir, s’alourdir.
A un stade un peu plus marqué, le cou s’empâte et sa peau se détend.

Lorsque vous vous allongez, photo ci jointe en exemple, les volumes remontent et les contours s’affinent, le visage et le cou s’en trouvent rajeunis par un simple déplacement de la graisse et de la peau et sans ajout ni retrait de graisse ni action sur l’os ou les muscles (de la mimique).

Dans ces conditions, rajeunir implique de repositionner vers le haut les volumes descendus vers le bas en raison de la distension de la peau. Repositionner ne signifie nullement tirer.

En fait « tirer » est un mot qu’il faut bannir du vocabulaire des liftings car lifter n’est pas tirer mais donc uniquement repositionner.

Concernant le geste sur les muscles, il faut savoir de quoi l’on parle.
En effet, le repositionnement des volumes est assuré en partie en s’aidant d’une lame fibreuse séquelle d’un muscle qui existait chez nos ancêtres les primates dans le tissu graisseux de la face latéral. Aujourd’hui, cette lame fibreuse n’a plus de muscle que le nom (Système Musculo Aponévrotique de Surface SMAS).
Donc lifter ne consiste ni à tirer sur les muscles quels qu’ils soient ni à tirer sur la peau.

Lifter c’est repositionner les volumes graisseux dans la position qu’ils retrouvent naturellement lorsque nous sommes allongés et supprimer la peau en excès à l’origine de leur descente et ce sans aucune traction.

Concernant l’efficacité d’un mini lifting, celle ci dépend grandement de ce qu’on entend par mini lifting et donc du geste technique effectivement réalisé.
Ainsi le même nom : Min lifting, d’un chirurgien à l’autre, ne concerne pas le même geste qu’il soit fait sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale.
Ce qui change c’est l’importance du décollement de la peau par rapport au tissu graisseux sous jacent avec extension plus ou moins importante dans la joue (mini lifting de différentes importances) ou jusqu’au cou (lifting cervico facial classique) ainsi que la qualité de la remontée de la graisse par action sur le SMAS.

En fait c’est le terme mini lifting qui est inapproprié car c’est un véritable lifting à part entière mais avec un décollement plus ou moins important au niveau des joues mais sans décollement au niveau du cou mais avec plicature du SMAS pour remonter les parties molles descendues.

On devrait plutôt parler le lifting de l’ovale du visage (min lifting plus ou moins étendu) ou de lifting de l’ovale du visage et du cou (lifting cervico facial classique).

Donc comme toujours en médecine, c’est un problème de diagnostic et de choix d’une technique, là encore le mode d’anesthésie n’a aucun effet sur la réalisation technique, le résultat et la durée à long terme.

Lorsque la demande inclut le cou, il faut un lifting cervico facial classique.
Lorsque la demande ne concerne pas le cou, un « mini lifting » mini car moins invasif que le classique car n’allant pas dans le cou est réalisable. Il s’agit en fait d’un lifting de l’ovale du visage.

Faire un lifting cervico facial classique avec décollement invasif au niveau du cou voir suspension hyoïdienne, le tout sous anesthésie générale pour toutes les demandes y compris celles qui ne concernent pas le cou ne me semble pas ni approprié ni raisonnable.
Adapter son geste au problème posé n’est en aucun cas à l’origine de résultats très limités ni brefs dans le temps, c’est juste une bonne pratique.

Il est clair toutefois que sous couvert d’un Mini lifting, se borner à décoller d’un ou deux centimètres la peau , tirer sur celle ci sans action sur le SMAS ne constitue pas plus une bonne pratique bienveillante à l’égard de son ou de sa patiente que de faire systématiquement un lifting cervico facial classique quand ce n’est pas utile.
Dr Jacques Buis  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 1262 réponses
  • 775 J'aime
Donc pour revenir en pratique à votre cas, il faudrait d’abord diagnostiquer les raisons de votre mécontentement pour pouvoir apporter la bonne solution thérapeutique ce qui ne signifie pas toujours la plus invasive.

Si dans votre cas, il n’y a pas eu de repositionnement correcte par l’intermédiaire d’une plastie sur le SMAS mais que l’efficacité du geste réalisé ne reposait que sur la tension entrainée par la traction sur la peau alors il est clair que vous ne pouvez être que peu ou pas satisfaite par un résultat très limité et s’étant rapidement estompé.
En effet, tout geste plastique ou esthétique obtenu par la seule mise en tension de la peau voit son effet s’atténuer voir disparaître en quelques semaines car la peau est un matériau qui ne peut rester sous tension.
Si la peau sous tension inévitablement se détend alors tout aussi inévitablement, le résultat disparaît. Cela se sait !
Voilà pourquoi, il ne faut pas tirer sur la peau pour obtenir la remontée des volumes mais dissocier la peau des volumes pour pouvoir agir directement sur les volumes sans avoir à tirer sur la peau. Raison pour laquelle, quelque soit le coté plus ou moins mini du lifting, il faut tout de même décoller suffisamment pour pouvoir dissocier action de remontée des volumes et élimination de la peau en excès sans traction sur la peau.

Il faut donc repositionner, lifting de l’ovale (mini lifting) ou lifting de l’ovale et du cou par une action directe sur la graisse par l’intermédiaire du SMAS et une fois cela fait et uniquement une fois cela fait, étaler la peau en trop et enlever l’excès sans aucune tension autre que la tension normale de la peau.
Cette approche permet d’obtenir des cicatrices invisibles sans déformations de l’oreille, étirement du lobe ni aspect « tiré ». Voir Photo.

Ainsi dans votre cas, si la peau qui devait être enlevée l’a été et que le « muscle » (SMAS) a déjà été également traité sur une surface suffisante alors il va falloir non pas « tirer »plus mais revoir le geste dans sa totalité avec un décollement plus important pour une meilleure action de remontée des tissus.

Encore une fois, le résultat ne dépend aucunement du mode d’anesthésie car les deux gestes de lifting, ovale ou ovale et cou peuvent être sans incidence aucune sur le résultat indifféremment être réalisés sous anesthésie locale ou générale.
Le choix de telle ou telle anesthésie est une question de point de vue personnel qui concerne le patient tout comme le chirurgien.

J’espère que cette information vous aidera dans la suite de votre démarche.
coco59  |  visitor  |  Hauts-de-France
  • 47 réponses
  • 17 J'aime
Bjr j'ai le même souci ! Allez vous devoir repayer l'acte? A ce jour comment sont vos cicatrices ? Les miennes encore rouges ? merci de votre réponse
fabiellia  |  visitor  |  Centre-Val de Loire
  • 8 réponses
  • 3 J'aime
Le gel de silicone pendant minimum un an aussi compressif donne de très bon résultat pour soigner et améliorer la cicatrice.

Répondre à fabiellia

Bibivalou77  |  visitor  |  Île-de-France
  • 1 réponses
Avez vous repayé quelque chose ?

Consultez un spécialiste dans le domaine : Mini lifting (lifting cervico-facial).

Dr Jacques Buis
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Paris, 26 ans de pratique

D'autres recommandations similaires

Lilib 19.04.2018
Ça en vaut la peine

Coucou, Je viens de subir un lifting cervicaux facial en Tunisie il y a 15 jours . Je vous fais part de mon témoignage car je suis extrêmement ravi du résultat et de mon séjour, je précise bien en Tunisie car j’ai eu rec... Plus 

14 J'aime   26 Commentaires  

Mini lifting

94% satisfaction. Basé sur 63 témoignages de patients.

Spécialistes près de chez vous