Fils tenseurs, actifs majeurs dans le rajeunissement

Auteur:

Vous rêvez d’un lifting sans chirurgie ? C’est aujourd’hui possible avec les nouveaux fils tenseurs résorbables, parfaits pour combattre le relâchement cutané du visage et du corps.

Une technique sûre à moyen et long terme

Oubliés les fils d’or qui ont fait la une des journaux il y a quelques années, oubliés aussi les autres fils non résorbables qui ont d’abord séduit par leurs effets durables. Malheureusement, le vieillissement n’étant pas le même sur chaque zone du visage, le résultat au fil du temps était de plus en plus déséquilibré. Aujourd’hui les médecins esthétiques disposent de fils résorbables parfaitement biocompatibles avec les tissus cutanés et dotés d’un véritable pouvoir régénérant.

Une panoplie de fils différents adaptés à chaque partie du visage et du corps

La gamme de fils tenseurs résorbables dont disposent les médecins esthétiques est très large. Les matériaux (PDO ou poldiaxonone, acide L-polylactique ou PLLA, Polycaprolactone ou PCL), les formes, les diamètres et les longueurs diffèrent (cranté, à cône, en spirale torsadée, monofilament etc..) ce qui permet de choisir le fil le plus approprié pour la zone et la qualité de peau à traiter.

Une double action rajeunissante : rehausser les tissus affaissés et stimuler la production de néo-collagène

Beaucoup moins agressifs que le lifting chirurgical, les fils tenseurs permettent comme lui de remonter les tissus affaissés avec un résultat immédiat et naturel. Une fois en place, ils s’hydratent légèrement pour se rétracter par la suite ce qui dynamisme la micro-circulation et donne à la peau un vrai coup d’éclat. De plus, en se résorbant progressivement, ils stimulent la production de néo collagène et d’une fibrose réactionnelle qui pérennise les résultats.

Un résultat probant sur toutes les zones du visage

Chez l’homme comme chez la femme, les fils tenseurs vont combattre le relâchement cutané en rehaussant les tissus quelle que soit la partie du visage qui a besoin de rajeunissement

 

filstenseurscatherine
Exemple d'un patient du Dr Catherine De Goursac

 

- Repositionner les sourcils.

Avec les années les sourcils ont tendance à chuter. Si la toxine botulique permet de rehausser la queue du sourcil et la chirurgie des paupières diminue la distance sourcil-cil, seuls les fils tenseurs sont capables de corriger l’ensemble de cette zone en repositionnant la tête, le corps et la queue du sourcil. Les hommes sont particulièrement friands de cette technique car leurs sourcils sont horizontaux et la toxine botulique qui ouvre la queue du sourcil sans en remonter le reste, risque de féminiser le regard.

- Faire des yeux en amande. : le fameux fox eyes

Les fils peuvent étendre le regard vers les tempes et procurer aux jeunes femmes qui le souhaitent des yeux en amande.

- Rehausser les pommettes

Les pommettes s’affaissent avec les années. Les fils peuvent les rehausser et les retendre vers l’extérieur. Cette mise en tension des tissus qui préserve le caractère émacié séduit beaucoup ces messieurs.

-Effacer les bajoues et les plis d’amertume

Les fils sont précieux pour corriger les bajoues et la diminuer les plis d’amertume.

- Embellir la partie sous-mentonnière

La partie sous-mentonnière est une zone délicate qui se relâche plus rapidement que les autres après la pose des fils. Les résultats, intéressants, sont à réitérer plus fréquemment que les autres zones.

-Défroisser la partie verticale du cou

La technique des fils est particulièrement indiquée pour la partie verticale du cou. Son aspect fripé peu esthétique se corrige aisément avec des séances de « minifils screws ».

fotocatherine

Rajeunir et embellir le corps et toutes ses zones critiques

 

- Défroisser le décolleté :

Sur cette partie du corps particulièrement sensible au vieillissement cutané, les fils monofilaments vont densifier les tissus très fins tandis que les fils screws rétracteront la peau.

- Rehausser des seins tombants :

Lorsque les seins ne sont pas trop lourds, les résultats sont bluffants. Seul bémol, cette zone étant très vascularisée, les ecchymoses sont fréquentes.

- Retendre l’abdomen

Les résultats sont là encore au rendez-vous. La partie péri-ombilicale sera traitée à l’aide de screws et de fils monofilaments de densification. Les fils crantés seront nécessaires pour l’ensemble du ventre.

- Regalber les fesses

Qu’il s’agisse de jeunes (femmes et hommes) désireux d’avoir des fesses rebondies ou personne d’âge mûr qui cherche à rehausser un fessier tombant, les résultats sont souvent à la hauteur des attentes à condition d’utiliser les fils adéquats.

- Retendre la face interne des cuisses

Les fils répondent bien à cette demande courante. Le drapé est toujours oblique et correspond à la face antéro-interne des cuisses.

- Déplisser partie supérieure des genoux

Pour contenter les femmes d’une quarantaine d’années, souvent demandeuses, on choisira des fils screws en demie-lune.

- Combattre le relâchement de la face interne des bras

Qu’il s’agisse de traiter le relâchement musculo-cutané avec l’aspect dit « chauve-souris » ou l’aspect froissé, les fils judicieusement sélectionnés sauront apporter un joli résultat.

filstenseurscatherinedd

La séance pratique

Après avoir pris des photos du patient en position de relâchement optimal, le praticien effectue des dessins au crayon dermographique afin de délimiter les directions de chaque fil. Il effectue une anesthésie locale avec adrénaline aux points d’entrée des fils, attend que la vasoconstriction se fasse pour limiter les ecchymoses.

Il glisse ensuite les fils à l’aide de la canule ou de l’aiguille, doucement dans le plan sous cutané. Le geste doit être lent et précautionneux pour éviter les hématomes

Pour optimiser les résultats de la séance il faut appliquer un antiseptique 2 fois par jour pendant 5 jours sur les points d’entrée, limiter au mieux les mouvements sur les zones traitées, oublier le sport pendant 2 semaines, éviter les massage, séances de radiofréquence ou d’ultrasons focalisés pendant 1 mois.

mise à jour: 06.04.2021

Auteur

Le docteur Catherine de Goursac exerce la médecine esthétique et anti-âge depuis 30 ans. Elle est membre de nombreuses sociétés savantes, auteur de publications scientifiques et orateur aux congrès internationaux.

Discussion sur le thème

Libellules  |  visitor  |  Bretagne
  • 175 réponses
  • 25 J'aime
Bonjour ok pour les fils tenseurs. C est cher et ça ne tient pas dans le temps. Il vaut mieux faire un lifting cervico facial. Ça me fait peur les fils. J' ai 54 ans et souhaite faire quelque chose pour mon relâchement du bas du visage et pour le cou. La médecine esthétique pour L ovale du visage c est nul . Ce qu on m a fait je n' ai jamais vu de différence. Pensez vous que le laser peut être bien pour le bas du visage ou le peeling ? Merci. Bonne journée 😀

Lifting médical par fils tenseurs - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

Spécialistes près de chez vous   
Interventions envisagées par les autres