Traitement conservateur des varices - technique CHIVA

Auteur:

La CHIVA ou cure hémodynamique de l’insuffisance veineuse des membres inférieures est une stratégie personnalisée pour traiter les troubles de circulation veineuse en cas de varices. A la différence des traitements conventionnels (stripping, phlebectomie, laser, radio fréquence, scléroses) qui éliminent les veines malades sans aucun but spécifique, la CHIVA permet d’obtenir une circulation veineuse efficace sans détruire ou éliminer les veines. C’est une intervention chirurgicale à minima, effectuée sous anesthésie locale.

La CHIVA ou cure hémodynamique de l’insuffisance veineuse des membres inférieures est une stratégie personnalisée pour traiter les troubles de circulation veineuse en cas de varices. A la différence des traitements conventionnels (stripping, phlebectomie, laser, radio fréquence, scléroses) qui éliminent les veines malades sans aucun but spécifique, la CHIVA permet d’obtenir une circulation veineuse efficace sans détruire ou éliminer les veines. C’est une intervention chirurgicale à minima, effectuée sous anesthésie locale.

Elle est destinée à tous les patients porteurs de varices des membres inférieurs, inclus les personnes âgées ou à risque (maladies cardiovasculaires, pulmonaires…).

Les principaux avantages de cette méthode sont :

  1. Restituer le rôle principal des veines : le drainage, c'est-à-dire l’élimination des toxines et déchets. Ce rôle est déficitaire en cas de varice.
  2. Conserver les veines principales superficielles (veines saphènes), principales voies de drainage superficiel. Les veines saphènes sont les veines que l’on peut prélever en urgence pour effectuer un pontage, elles peuvent donc sauver la vie.
  3. Diagnostic précis et traitement personnalisé.
  4. Intervention à minima, cicatrices minuscules, anesthésie locale, aucune immobilisation, récupération rapide, pas besoin de bas de contention.
  5. Aucun ou peu d’arrêt de travail.
  6. Meilleurs résultats fonctionnels et esthétiques, moins de récidives et facile à traiter
  7. Moins coûteux par rapport au stripping

Les résultats se manifestent tout de suite et se stabilisent dans les 2-3 mois suivants. Les cicatrices sont très discrètes.

Indications : tous les cas de varices des membres inférieurs, à tout âge et à n’importe quel niveau de gravité.

Anatomie des veines du membre inférieure

1 Il existe trois réseaux au niveau des membres inférieures :

  • Un réseau veineux profond, axe principal à gros débit, solide, à forte paroi, protégé par les muscles qui l'entourent, drainant 90% de la circulation de retour (veines fémorales et poplitées).
  • Un réseau veineux superficiel, axe secondaire à faible débit et aux parois souples, car situé sous la peau, il draine environ 10% de la circulation de retour. Il est constitué par la veine saphène interne qui se jette dans la veine fémorale (à hauteur de la crosse) et par la veine saphène externe qui s'abouche dans la veine poplitée.
  • Entre les deux réseaux existent des veines dites «perforantes» qui relient les veines saphènes aux veines profondes, comme les barreaux d'une échelle relient ses deux montants.

Qu’est-ce qu’une varice ? 2

Dans les veines normales, la circulation se fait de bas en haut et de la surface vers la profondeur, grâce aux valvules et aux gradients de pression.


Dans les veines variqueuses, la direction du flux est invertie. A cause de l'incontinence valvulaire, le sang flue vers le bas, ce qui fait augmenter la pression et surcharge les veines superficielles. Un certain volume de sang circule en circuit fermé : le shunt veino-veineux. C'est à cause de l'inversion du flux sanguin et des shunts veino-veineux que la fonction de drainage des tissus n'est plus assurée : les toxines qui sont normalement éliminées par le système veineux stagnent et provoque une inflammation, responsable des douleurs, crampes nocturnes, œdème des chevilles, eczéma, dermatites, ulcères et d'autres problèmes.

 

Déroulement de l’opération :

3 Avant l’intervention, une étape fondamentale est l’étude détaillée du système veineux par écho doppler, effectuée par un angéiologue formé à l’hémodynamique veineuse. Une véritable cartographie des troubles veineux est reportée sur papier et une stratégie pour corriger ces troubles de circulation est établie et marquée sur le membre inférieur du patient.

L’intervention est effectuée sous anesthésie locale, les incisions nécessaires sont très petites, des ligatures veineuses sont effectuées à des endroits spécifiques, aptes à corriger le reflux et à interrompre les shunts ou circuits fermés. Le rôle du drainage est ainsi restitué et le capital veineux est conservé.

L’intervention dure entre 30 et 60 minutes.
Généralement, une seule séance opératoire suffit.

4

La convalescence est brève, la marche est recommandée tout de suite.

Un arrêt de travail d’une semaine est préconisé pour permettre au patient de marcher et de se reposer.

Effets après l’intervention

La jambe est rarement marquée par quelques bleus. Le patient peut ressentir parfois des petites douleurs.
Les cicatrices deviennent très discrètes. Le résultat est visible tout de suite, les varices disparaissent progressivement et les changements hémodynamiques se stabilisent dans les 3-4 mois suivants. Généralement les résultats sont constants, mais parfois, à cause des grossesses, d’une immobilisation ou d’une autre cause, la maladie variqueuse évolue et un nouveau geste opératoire est nécessaire.

Complications

Les complications sont rares. Un traitement anticoagulant est mis en place pour éviter les phlébites. Quelques ecchymoses (bleus), et parfois des zones un peu inflammatoires.
Il faut éviter la grande chaleur, la position assise ou debout prolongée, l’excès alimentaire et l’alcool.
Pour accélérer la récupération, il est indispensable d’avoir une bonne hygiène de vie, posturale et nutritionnelle.

La seule contre-indication pour l’intervention est la présence d’une insuffisance veineuse profonde, mais pas systématique.

Sommaire et conclusion

La CHIVA est une intervention très peu invasive qui permet de corriger les troubles hémodynamiques (de circulation), sans détruire ou éliminer les veines saphènes. Elle permet de corriger tous les troubles d’une manière personnalisée, en tenant compte donc des nombreuses différences individuelles.
Les interventions conventionnelles, comme le stripping et la radiofréquence, détruisent ou éliminent la veine saphène, sans tenir compte des différences individuelles. La destruction des saphènes ne fait que déplacer l’anomalie sur d’autres veines sans rien corriger. Ne plus avoir la veine saphène c’est une perte de chance de survie en cas de pontage en urgence. Les récidives après stripping sont très fréquentes, chaotiques, difficiles à traiter.

mise à jour: 08.01.2019

Auteur

Le docteur Donatella Negro exerce la chirurgie esthétique depuis plus de 20 ans. Elle applique une approche hautement personnalisé et holistique qui respecte les particularités de chacun de ses patients

D'autres recommandations similaires

Sofie44 15.11.2018
Ça en vaut la peine

Je suis une femme de 57 ans. Je viens de faire l'expérience très positive de la méthode de conservation des veines C.H.I.V.A. grâce au chirurgien Donatello Negro qui consulte et pratique à Paris. J'ai d'abord rencontré l... Plus 

1 J'aime  

Traitement conservateur des varices - technique CHIVA - Tarifs

Interventions connexes

Spécialistes près de chez vous   
Interventions envisagées par les autres