Que faire face à un sérome tardif péri-prothétique ?

Le forum de discussion ne remplace en aucun cas une consultation personnelle au cabinet du médecin.

Que faire face à un sérome tardif péri-prothétique ?

Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
Bonjour,

J'aimerais la position et les arguments de chirurgiens sur la conduite à tenir face à un sérome tardif péri-prothétique : faut-il toujours retirer/remplacer les prothèses ou non ?
Après examens échographie + ponction et IRM, si pas de lymphome, pas de rupture de la prothèse, donc si le sérome est de cause inconnue fait-il ou non d'office remplacer les prothèses ?

Merci
Dr. Gherissi Anas  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Tunis
  • 99 réponses
  • 54 J'aime
Bonjour,
Les avis divergent sur l’an conduite à tenir. Dans tous les cas, il faut drainer le seroma sous couverture antibiotique parce qu’il y a risque de surinfection et de formation de coque fibreuse. Il faut en profiter pour faire une analyse du liquide retiré.
Après est ce qu’il faut retirer ou changer les prothèses ou les laisse en place? Tout dépendra de l’évolution
Cordialement
Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
Merci pour ces informations.
A votre connaissances, des séromes tardif péri-prothétique peuvent-ils parfois se résorber d'eux-même après une ponction ?
J'ai eu une ponction et l'analyse ne montre rien de problématique.

Répondre à Stéphanie

Dr. Gherissi Anas  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Tunis
  • 99 réponses
  • 54 J'aime
Si la ponction ne montre rien de problématique alors il faudra ponctionner à quelques reprises sous échographie et mettre un soutien gorge compressif. Si le chirurgien juge qu’il faut changer les prothèses alors c’est à lui de lendire
Dr Rani Makhoul  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 187 réponses
  • 100 J'aime
Bonsoir Madame, Si l’IRM est strictement normale et que la ponction est normale (il est impératif de rechercher un ALCL), il est possible de temporiser et de surseoir à une intervention chirurgicale si le sérome ne récidive pas. S’il récidive, ce qui est le plus probable, il faut changer les implants. Cordialement, Dr Makhoul
Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
Merci pour ces informations et conseils.
Oui IRM et analyse ponction normales, le ALCL a été recherché et résultat négatif. La mammographie ne montre rien de plus que le sérome.
Qu'est ce qui explique le sérome tardif ? Le changement de prothèses assure-t-il qu'il n'y aura pas récidive du sérome ?
Ou, et je pourrais le comprendre, pour le moment la médecine ne comprend pas encore les causes exactes des séromes tardifs et les traitements restent expérimentaux ?

Répondre à Stéphanie

Dr Rani Makhoul  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 187 réponses
  • 100 J'aime
C’est la texturation de certaines prothèses (« enveloppe trop rugueuse ») qui est principalement à l’origine de ce phénomène : la surface de la prothèse étant très irrégulière des bactéries s’y logent, cela ne donne pas d’infection mais une réaction inflammatoire du corps. En fonction du type de bactérie on obtient soit un sérome tardif et (beaucoup plus rarement) un ALCL, soit une coque.

Répondre à Dr Rani Makhoul

Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
Encore merci de prendre le temps de me répondre et de m'expliquer tout cela. C'est très aimable de votre part.
Le chirurgien que j'ai consulté me propose de remplacer les prothèses par des prothèses avec revêtement en polyuréthane : cette enveloppe est-elle moins rugueuse ?
En fait j'hésite à ne pas les remplacer, juste les retirer en sachant bien qu'esthétiquement çà ne sera pas beau du tout mais sans risque de complication.
Ou remplacer par des moins "rugueuses" mais lesquelles ?

Répondre à Stéphanie

Dr Rani Makhoul  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 187 réponses
  • 100 J'aime
Si vos prothèses sont rondes : des prothèses lisses ou microtexturées. Si elles sont anatomiques : des prothèses qui ont une texturation moins agressive (ex : Sebbin). Prothèses en polyuréthane à éviter dans un contexte de sérome tardif. Bonne journée, Dr Makhoul

Répondre à Dr Rani Makhoul

Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
Merci pour toutes ces informations.
Vous m'avez conseillé afin de prendre une décision un peu plus éclairée et en reparler avec mon chirurgien voire changer de chirurgien si celui que j'ai consulté persiste à vouloir mettre des prothèses en polyuréthane vu vos conseils et ce que j'en ai lu.

D'autres recommandations similaires

Jade 26.04.2019
Ça en vaut la peine

Bonjour tout le monde, Je suis là pour vous partager mon histoire avec la chirurgie esthétique. En mai 2017j’ai eu recours à des implants fessiers à Istanbul dans une clinique très réputé je suis d’origine turque donc ce... Plus 

2 J'aime   12 Commentaires  

Retrait d’un implant

100% satisfaction. Basé sur 24 témoignages de patients.

Spécialistes près de chez vous