Chirurgie de la silhouette, body lift

Il est possible, en un seul temps opératoire, de corriger les disgrâces de la silhouette dues à des prises et à des pertes de poids successives. Très souvent on constate alors une grande perte du volume de graisse, mais la rétraction de la peau demeure insuffisante, laissant apparaître un excès de peau sous forme de bourrelets tombants à différents niveaux du contour du corps.

C’est le cas des patients qui ont perdu 30-60 kg après une chirurgie bariatrique ( sleeve, by-pass).

L’intervention « body lift » va corriger la silhouette devant, sur les côtés et derrière, en un seul temps opératoire. Les avantages sont nombreux, notamment en ce qui concerne le résultat esthétique et le confort des patients.

Le body lift est souvent associé à une liposuccion, pour redessiner la taille, les cuisses, la région lombaire.

Il peut être associé également à une augmentation des fesses en utilisant des greffes graisseuses (lipofilling des fesses) ou un lambeau dermo-graisseux.

Le lifting des cuisses et le lifting des bras sont d’autres interventions indiquées pour embellir la silhouette.

Trois types de body lift répondent à tous les cas de dismorphisme après amaigrissement :

1. Le body lift supérieur permet de corriger la silhouette lorsque l’excès de peau et de graisse est très important au niveau du thorax et du dos.

2. Le body lift inférieur corrige l’excès de peau abdominale, lifte le pubis, lifte les cuisses latéralement et lifte les fesses.

3. Le body lift latéral  permet d’enlever l’excès de peau au niveau de la culotte de cheval.

Indications

  1. La perte de poids importante, supérieure à 20-60kg, souvent après chirurgie pour l’obésité.
  2. Après liposuccion lorsqu’ un excès de peau persiste.
  3. L’obésité dite gynoïde, caractéristique de la femme, avec accumulation de la graisse au niveau du bas du corps, résistant aux régimes
  4. L’obésité généralisée non traitée pour réduire la masse graisseuse et permettre un confort personnel et social.

Préparation

Il est très important de préparer les patients à cette intervention, car elle est longue, elle comporte une ablation de peau et de graisse conséquente et des cicatrices très étendues.

De plus, les patients qui ont subi une chirurgie bariatrique sont très souvent en carence nutritionnelle.

La préparation consiste alors à traiter ces carences et à préparer l’organisme à faire face au stress opératoire et à la cicatrisation. L’arrêt de tabac, l’arrêt de la pilule contraceptive ou d’un traitement hormonal substitutif est de rigueur.

Tout traitement qui favorise le saignement sera arrêté quelques jours avant l’intervention: vitamine E, oméga-3, anti-inflammatoires, aspirine, anticoagulants…

Des bas de contention sont indispensables.

L’anesthésiste, également, doit recourir à des mesures particulières pour éviter au maximum les risques opératoires.

Body lift supérieur

 

5A
Body lift supérieur

Indication :

Excès de peau et de graisse au niveau de la partie supérieure de l’abdomen et bourrelets dorsaux importants.

Déroulement de l’intervention

Une liposuccion est nécessaire pour harmoniser la région abdominale et dorsale et pour enlever le maximum de peau en excès, ce qui permet de lifter la partie supérieure du ventre et du dos, ainsi que les bourrelets axillaires.

Les cicatrices sont placées sous les seins, dans les sillons sous-mammaires et au niveau du dos à la hauteur du soutien gorge.
Le body lift supérieur peut être associé à un lifting des seins chez la femme et à une cure de gynécomastie chez l’homme.

 

9A
Body lift supérieur - femme cicatrice derrière
Snímek obrazovky 2017 04 11 v 7.55.57
Body lift supérieur - femme cicatrice devant

 


 

Body lift inférieur

 

4
Body lift inférieur femme
9B
Body lift inférieur - femme cicatrice devant
Snímek obrazovky 2017 04 11 v 8.02.44
Body lift inférieur - femme cicatrice derrière

Indication :

Excès de peau et de graisse abdominale et des hanches (tablier abdominal), chute du pubis, chute des fesses avec bourrelet de graisse et de peau au niveau lombaire.

6B
Body lift inférieur homme
1
Body lift inférieur homme et excès de peau et de graisse abdominale

Déroulement de l’intervention

Une liposuccion permet d’affiner les régions intéressées, avant d’effectuer une dermolipectomie circulaire, avec cicatrice positionnée comme pour une plastie abdominale, horizontale au dessus des poils pubiens, latérale et postérieure, toujours cachée par les slips.

Le body lift inférieur est souvent associé au lipofilling des fesses, car les fesses se retrouvent souvent vidées après amaigrissement. Le lipofilling permet d’utiliser la graisse enlevée au niveau abdominal et lombaire pour rembourrer les fesses et leur donner un joli galbe.

5C
Body lift inférieur homme et excès de peau

 


 

Body lift latéral

 

8
Body lift latéral femme

Indication :

Excès de peau et de graisse latérale, au niveau des culottes de cheval particulièrement importantes, lorsque la liposuccion laisse un excès de peau impossible à résorber.

Déroulement de l’intervention

Cet excès de peau est réséqué en losange, laissant une cicatrice linéaire verticale latérale.

La durée de l’intervention est en moyenne de quatre heures pour le lifting supérieur et inférieur et d’une heure et demi/deux heures pour le lifting latéral.

5B
Excès de peau et de graisse latérale

 

Convalescence

Le suivi postopératoire est effectué au cabinet, les fils sont résorbables, il est indispensable de porter une gaine pendant un mois.

Un arrêt de travail de 15-30 jours est conseillé, selon les professions.
L’intervention en principe n’est pas douloureuse, l’éventuelle douleur est couverte par les antalgiques ordinaires.

La reprise du sport est possible graduellement après un mois.
Les cicatrices doivent être soignées pendant plusieurs mois pour les rendre les plus discrètes possibles.

Effets après l’intervention

Les résultats de l’intervention sont visibles tout de suite, même si parfois l’oedème devient important et masque le résultat final qui sera stabilisé six mois après l’intervention. Des bleus peuvent être présents et disparaître en trois semaines.

Les risques

Le body lift comporte des risques à cause des décollements importants et de sa durée. Grace à la préparation, aux mesures spécifiques d’anesthésie et à la vigilance et à la réactivité de notre équipe, les risques sont minimes.

Complications :

  • L’accident thromboembolique
  • L'hématome, traité par ponctions.
  • L'épanchement lymphatique peut apparaître quelques semaines après l’intervention. Il est traité par ponctions répétées et/ou drainage chirurgical.
  • La nécrose cutanée et l’infection sont rares.
  • La désunion des cicatrices postérieures
  • Altérations temporaires de la sensibilité à type d'engourdissement, d'insensibilité, dans les région opérées.
  • Les défauts de la cicatrice : asymétrie, hypertrophie, élargissement. Elles peuvent parfois nécessiter une reprise chirurgicale.

Contre- indications

Les patients dont l’état général n’est pas optimal, les diabétiques, les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires, les tabagiques.
Chez ces patients il est plus prudent d’effectuer l’intervention en deux temps.

Les avantages du body lift

Remodelage du contour du corps et amélioration du confort personnel et social en un seul temps opératoire.

  • L’abdomen est aplati
  • Les hanches sont redessinées
  • La taille est creusée
  • Le pubis est remonté
  • Les culottes de cheval sont corrigées
  • Les fesses sont liftées et regalbées
  • Les bourrelets dorsaux et latéraux disparaissent

mise à jour: 11.04.2017

Discussion sur le thème