Rhinoplastie : période post-opératoire

Auteur:

Une surveillance a lieu en salle de réveil pendant 1 à 2 heures avant de retourner dans votre chambre. Vous rentrez chez vous soit le jour même (chirurgie ambulatoire), soit le lendemain matin (surveillance post-opératoire d'une nuit). Vous devez rester au calme et éviter les efforts physiques les premiers jours.

2019 01 14 1252
Rhinoplastie : période post-opératoire

De façon classique et habituelle, il y a après l’intervention :

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) du nez, des joues, et parfois des paupières. Ce gonflement a tendance à apparaître et à augmenter pendant les deux jours qui suivent l’intervention. Il est souvent asymétrique et persiste une dizaine de jours.

Une diminution de la sensibilité de la peau du nez qui est ressentie comme « cartonnée » ou « gonflée » notamment au niveau de la pointe (bout du nez). Cette insensibilité peut persister quelques semaines à quelques mois.

Des douleurs qui sont souvent modérées et sont facilement soulagées par les traitements antalgiques simples (paracétamol).

Une attelle en résine (ou un plâtre) qui est maintenue pendant 7 à 10 jours sur le nez. Elle protège et recouvre le nez. Des petits tubes en silicone ou des mèches sont placés dans les narines pour protéger les muqueuses. Ils seront retirés quelques jours après l’intervention. Il n'y a pas de pansement mais une compresse est maintenue sous le nez par un sparadrap les premières heures. Elle permet d'absorber les éventuels écoulements.

Des fils de suture qui sont à l'intérieur du nez et sont résorbables. Ils sont donc invisibles. Dans certains cas il peut y avoir d’autres fils non résorbables au niveau de la columelle. C'est le cas si vous avez une rhinoplastie par voie ouverte (technique la plus fréquemment utilisée). Ces fils seront enlevés au bout de 7 jours.

Une sensation d’obstruction nasale les premiers jours (nez bouché). Vous ferez des lavages au sérum physiologique pour nettoyer l'intérieur du nez. Ces lavages et l’utilisation d’huile goménolée permettront également de retirer les tubes en silicone sans douleur.

Vous devrez éviter les sports et les chocs sur le nez ainsi que le port de lunettes pendant 6 semaines soit le temps de la consolidation des os du nez. Il est également conseillé d'éviter le soleil les premières semaines.

Plusieurs consultations de contrôle seront réalisées :

  • Une consultation à environ 7-10 jours lors de laquelle votre attelle sera retirée.
  • Une consultation à 1 mois, 6 mois puis à 1 an de votre intervention.

Résultat:

6 à 12 mois sont nécessaires avant de pouvoir juger du résultat définitif de l’intervention car :

Si 90% de l’oedème s’estompe en 15 jours, 10% de l’oedème restant disparaît en plusieurs mois: période pendant laquelle le nez continue à s’affiner et continue à cicatriser et à se remodeler.

6 à 12 mois sont donc nécessaires avant de pouvoir réellement évaluer le résultat de l’intervention.

Habituellement, les cicatrices sont situées à l’intérieur du nez et ne sont pas visibles.

C'est le cas si vous avez une rhinoplastie par voie fermée ou dissimulée qui est une technique que j'affectionne particulièrement. Si vous avez une rhinoplastie par voie ouverte la technique de l’intervention conduit à laisser une cicatrice sous le nez au niveau de la columelle. Cette cicatrice est très discrète car située dans une zone peu visible. Si des greffons d’os ou de cartilage sont prélevés, il y aura d’autres cicatrices, qui seront situées derrière les oreilles, sous les cheveux, ou près des côtes. Votre chirurgien vous avertira de cela.

A savoir: toute cicatrice même discrète est définitive et doit être protégée du soleil pendant au moins 12 mois pour éviter de rester marquée. Une cicatrice est rouge et légèrement visible pendant plusieurs mois. Son aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) sera obtenu après 6 à 12 mois.

Complications

Tout acte médical même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la médecine et à la réglementation expose à un risque de complication.

Comme toute intervention chirurgicale, une rhinoplastie comporte des risques. Les plus connus sont les risques de saignement ou d'infection qui sont heureusement exceptionnels, la présence de petites irrégularités de contour ou d’asymétries et parfois d'imperfections de résultat dues à un défaut de cicatrisation. Ces anomalies peuvent apparaitre plusieurs mois après l'intervention et peuvent dans certains nécessiter une seconde intervention (ce risque est évalué à 10% des cas environ).

Une rhinoplastie est donc le plus souvent réussie (90% des cas) mais il faut savoir que certains patients se font opérer une seconde fois. On parle alors de rhinoplastie secondaire.

publié: 14.01.2019

Auteur

Chirurgien maxillo-facial spécialisé dans la chirurgie du nez et des mâchoires, sa qualification en chirurgie maxillo-faciale, spécialité traitant l’ensemble des pathologies de la face, lui permet d’aborder la rhinoplastie dans le cadre d’une prise en charge globale du visage.

Discussion sur le thème

Rhinoplastie - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

- Questions les plus fréquemment posées

Spécialistes près de chez vous   
Interventions envisagées par les autres