Rhinoplastie Ethnique

Il s’agit de modifier la taille, l’apparence et la forme du nez. La demande de Rhinoplastie Ethnique Noire est de plus en plus fréquente aujourd’hui.

Indications

  • La partie supérieure du nez est creuse,
  • L’arête est large et plate,
  • La pointe est épaisse ronde et peu projetée,
  • Les narines sont larges et souvent épaisses donnant un aspect plat de la pointe.
  • L’angle entre la lèvre supérieure et le nez est fermé accentuant l’aspect épaté de la pointe.

Ces différents points sont les principales indications à la Rhinoplastie Ethnique.

Etnique 2

Déroulement de l´opération

L’intervention se pratique sous anesthésie générale et dure environ 1 h 30. Les incisions sont à l’intérieur des narines.

De petites cicatrices sont nécessaires, sur la base des ailes du nez qui seront réduites et parfois sur la zone cutanée centrale entre les narines (columelle).

L’opération consiste en un remodelage ostéo-cartilagineux et l’ajout de tissus (cartilage) prélevé dans le nez, les oreilles ou encore du cartilage costal, afin de recréer une forme harmonieuse en apposant ces greffes sur l’arête et au niveau de la pointe du nez.

L’arête nasale :

Elle est concave ou plate et une greffe est toujours nécessaire pour une correction satisfaisante de la hauteur du nez (greffe de cartilage ou osseuse)

La correction de l’arête nasale plate ou concave nécessite l’usage de greffes cartilagineuses ou osseuses, cela dépend du degré de correction nécessaire ou souhaité par les patients.

La qualité de la peau (épaisse ou fine) va conditionner également la préférence d’une greffe par rapport à l’autre, la peau épaisse dissimulant mieux les bords parfois irréguliers de certaines greffes.

Etnique 3

Les greffes peuvent être prélevées sur la cloison nasale voir la hanche (os) ou dans les oreilles (ne laissant pas de marque du prélèvement réalisé par une incision rétro-auriculaire).Les greffes sont suturées pour assurer leur stabilité.

Du fait de la présence abondante de matériel autologue de greffe, je préfère ne pas utiliser d’implants en silicone pour rehausser l’arête, car sujette à des complications parfois tardives (infections, extrusions).

Les ailes du nez et la réduction de la largeur :

La création d’un contour harmonieux au niveau de la région des ailes et de la lèvre supérieure avec des cicatrices minimes représente un formidable challenge qui va rétrécir la base nasale.

Au niveau des ailes, une incision à leur base va permettre de les raccourcir, de les désépaissir (si nécessaire) et de les resserrer pour diminuer la largeur de la base du nez. Les sutures sont enlevées après 1 semaine.

Etnique 4

La réduction se fait en enlevant une portion des ailes du nez de chaque côté.
La réduction de largeur du nez se fait aussi parfois par une réduction de la largeur des parois nasales osseuses latérales.

Dans certains cas de peau grasse il est prescrit une crème à appliquer pendant 10 jours avant l’intervention pour diminuer la sécrétion cutanée qui peut être une cause de cicatrisation défectueuse.

La pointe du nez :

Etnique5

Elle est traitée en remodelant les cartilages existants à ce niveau (cartilages alaires) et des greffes sont placées en plusieurs épaisseurs pour obtenir une pointe mieux définie et d’allure plus fine, donnant ainsi une projection et une définition de la pointe appréciée par les patients.

Aussi ces 2 à 3 greffes cartilagineuses vont améliorer de façon efficace la projection antérieure de la pointe.

La peau, de par son élasticité, va épouser le nouveau relief et aboutir à un résultat naturel. Le séjour en clinique est de 24 heures.

Convalescence

Il s’agit d’une intervention indolore dans les suites. Des mèches dans le nez sont gardées moins de 24 heures, l’attelle de contention est prévue pour 8-9 jours environ. Le travail peut être repris après 10 jours.

Les ecchymoses, sont fréquentes et disparaissent dans les 8 jours qui suivent l’intervention. A l’ablation de l’attelle, le nez est encore gonflé, mais a déjà une forme satisfaisante, qui se confirme dans les mois suivants.

Complications

Une légère asymétrie des cicatrices des ailes du nez peut survenir, il faut attendre 6 à 12 mois pour une correction éventuelle (sous anesthésie locale).

Le déplacement d’une greffe de cartilage sur l’arête peut justifier une réintervention partielle rapide.

L’extrusion des greffes cartilagineuses est rarissime (contrairement aux implants de silicone).

Contre-indication

Parfois certaines maladies inflammatoires sont des contre-indications (SIDA – PCE)

Sommaire et conclusion

Le résultat est visible dès l’ablation de l’attelle malgré l’œdème. Quoi qu’il en soit, le résultat définitif ne peut vraiment être jugé avant plusieurs mois.

La Rhinoplastie Ethnique est une intervention minutieuse qui donne des résultats satisfaisants et durables tant pour le patient que le chirurgien.

mise à jour: 05.10.2016

Interventions connexes

Interventions envisagées par les autres