Quand choisir une cryolipolyse ?

La cryolipolyse est une technique non invasive et non indolore qui permet de venir à bout des bourrelets disgracieux mais pas tous car il faut bien cibler l’indication pour avoir un effet optimum

Le principe

La cryolipolyse, induit une destruction des cellules graisseuses par le froid. En effet on s’est aperçu que le froid était néfaste pour les cellules adipeuses autour de 3 à 5°C alors que les cellules cutanées et les fibres nerveuses sont endommagées à des températures nettement plus basses. Il faudra donc abaisser suffisamment la température cutanée pour que le froid pénètre bien dans la graisse afin de la détruire.

La machine de cryolipolyse possède deux cryodes® (pièce à main) munies de 4 transducteurs (inducteur de froid) chacune, que l’on vient poser sur le pli adipeux à traiter. La cryolipolyse utilise l’effet Peltier, et permet ainsi de refroidir la peau et par contiguité les cellules graisseuses. La température de la peau sera descendue aux alentours de -5°C, les cellules graisseuses auront alors une température avoisinant les 0°C.

Il y a un vacuum (aspiration) afin que le plis cutané ou le bourrelet adhère bien au fond de la pièce à main.

Fotolia 127001165 Subscription Monthly M

Quels sont les paramètres limitants ?

Bonne taille

Il faut que la zone à traiter soit d’une taille adaptée aux pièces à mains :

  1. Pas trop large comme par exemple l’ensemble de l’abdomen mais on pourra traiter cette zone avec 2 pièces à mains ou en deux temps.
  2. Taille pas trop petite, par exemple les plis sous le soutient gorge, car alors le vacuum ne va pas pouvoir faire bien adhérer le pli au fond de la pièce à main.

Pas trop de relâchement cutané sur la zone à traiter.

En effet la cryolipolyse permet une petite mise en tension, mais elle est discrète et lorsque le volume diminue beaucoup, le relâchement peut être plus génant.

Graisse fibreuse

Si la graisse est très fibreuse (culotte de cheval par exemple) le froid aura du mal à se propager dans la graisse. Il faut alors « ramollir » la graisse par des séances de radiofréquence avant la cryolipolyse.

Avec la cryolipolyse, nous ne pouvons traiter uniquement les zones où les bourrelets sont localisés. Ce sont souvent les endroits qui persistent malgré un régime. Les zones que nous pouvons ainsi traiter sont :

  • les poignées d’amour
  • Un petit ventre rond
  • les bras
  • la culotte de cheval
  • l’intérieur des cuisses
  • le pli sous-fessier

Déroulement d’une séance

Une fois la zone à traiter déterminée, nous plaçons un film protecteur afin d’éviter tout risque de brûlures par le froid, puis nous adaptons les cryodes au niveau du pli adipeux. La séance de cryolipolyse dure 60 minutes. Une sensation d’étirement peut se faire ressentir, parfois accompagné d’une sensation de picotements désagréables dus au froid durant les 10 premières minutes, mais celle-ci cesse rapidement. Cette technique reste tout de même dans l’ensemble tout à fait indolore.

A la fin de la séance, nous retirons le film protecteur puis nous effectuons un massage durant quelques minutes pour optimiser le soin. La zone traitée reste rouge, légèrement enflammée, voir oedématiée et redevient normale dans les heures qui suivent la séance. Il est possible parfois d’observer quelques ecchymoses dûes à l’aspiration, selon la fragilité cutanée qui s’effacent en quelques jours. A noter qu’une légère insensibilisation temporaire peut se faire ressentir. Apres toute séance, vous pouvez reprendre votre vie active tout à fait normale.

Résultats

A chaque séance de cryolipolyse, c’est 10 à 25% du bourrelet qui est détruit. Pour de bons résultats, nous préconisons 2 voir 3 séances de cryolipolyse pour un fort volume à intervalle de 3 semaines. Les résultats commencent à s’observer entre 5 et 7 semaines et ils sont optimums et définitifs à 3mois.

La cryolipolyse est une technologie récente, qui a fait ses preuves en matière d’amincissement. Elle constitue un véritable atout pour venir à bout des bourrelets disgracieux. Cependant comme toutes techniques, elle connait tout de même des limites, car elle ne peut pas convenir pour à tous. En effet, pour les personnes en surpoids ou en situation d’obésité, ayant de la graisse répartie sur l’ensemble du corps, un régime alimentaire sera plus recommandé, la cryothérapie ne pouvant le substituer.

publié: 15.06.2017

Discussion sur le thème

Interventions envisagées par les autres