Auteur:

Il n’y a pas un, mais plusieurs liftings. Il est important de le savoir et de le comprendre pour apporter la bonne solution aux problèmes qui sont les vôtres et aux questions que vous vous posez.

Examination

Le plus simple pour faire connaissance avec les liftings et de s’allonger avec la tête légèrement plus basse, se munir d’un miroir et d’observer votre visage et votre cou une fois allongée.

01 Position allongée
Examination d´une patiente en position allongée.

Vous verrez qu’ils sont rajeunis, parfois de manière stupéfiante.

02 Rajeunissement position allongée
Rajeunissement en position allongée.

Ce rajeunissement est naturel et il est fidèle à ce que votre visage était par le passé. C’est ce que la chirurgie doit pouvoir reproduire pour être satisfaisante.

Dans un premier temps, voyons ce qu’il s’est passé dans cette position qui puisse expliquer ce rajeunissement et ce qui ne s’est pas passé ?

En position allongée, la force de gravité s’exerce différemment sur les tissus mobiles et solidaires du visage que sont la peau et la graisse, ils remontent ! Ils ont donc subi une action de « Lifting » car en anglais ce mot désigne un mouvement vers le haut, comme un ascenseur.

Le visage qui s’était creusé avec le temps dans sa partie haute et alourdi dans sa partie basse, a retrouvé sa jeunesse avec des pommettes bien hautes et pleines, un ovale léger et bien dessiné ainsi qu’un cou net et lisse. Dans le même temps, l’ensemble des autres signes du vieillissement se sont estompés ou ont disparu : Les creux se sont remplis, les plis et sillons ne sont plus là.

A ce stade de l’observation du visage en position allongée, que peut-on déjà dire de ce que l’on observe ?

Ce rajeunissement est donc uniquement obtenu par la remontée des volumes de graisse accompagnée par la peau qui les recouvre. Ce sont les seuls éléments mobiles pouvant se déplacer par rapport aux éléments profonds que sont les muscles, les ligaments, le périoste et l’os.

En effet, lorsque que l’on s’allonge, il n’y a aucune autre action observable que cette remontée des volumes de graisse accompagnée de la peau :

  • Aucun ajout de volume +++
  • Aucune action sur les muscles (toutes les mimiques sont inchangées).
  • Aucune action sur les ligaments (section, allongement, raccourcissement).
  • Aucune action sur l’os (ajout, retrait, modelage)
  • Aucune action sur le périoste (décollement, section)
  • Aucune traction sur la peau qui ne fait que suivre la graisse à laquelle elle est collée.

Quelles conclusions peut-on déjà faire ?

Le rajeunissement du visage est le résultat de la seule remontée des volumes. C’est l’élément essentiel et indispensable du rajeunissement. A l’inverse, ajouter du volume n’a aucune utilité (sauf en cas de perte de poids récente et importante), tirer sur la peau n’a aucune utilité, remodeler l’os n’a aucune utilité, agir sur les muscles n’a aucune utilité, agir sur les ligaments n’a aucune utilité, décoller le périoste ou le sectionner n’a aucune utilité car aucune de ces actions ne se réalise, ni n’est observée en position allongée alors que le visage est pleinement rajeuni.

En résumé à ce stade, lifter pour rajeunir n’est pas tirer sur la peau ni ajouter du volume mais uniquement remonter la graisse.

Remonter les volumes

Dans un second temps, regardons de plus près, ce qui accompagne la remontée des volumes. Si vous regardez de plus près, vous verrez que cette remontée s’est effectuée dans plusieurs directions et dans des régions différentes ayant parfois des zones communes.

En effet, vous allez voir des plis horizontaux plus ou moins marqués sous les paupières inférieures de chaque côté.

  • Ces plis démontrent de manière contemporaine du rajeunissement, un déplacement vertical de la peau et de la graisse vers les paupières inférieures. Il est de direction perpendiculaire à ces plis donc vertical. Il mobilise du bas vers le haut, graisse et peau de l’ensemble de la région médiane du visage entre paupières inférieures et la partie antérieure de l’ovale du visage. Avec ce mouvement, ces sont tous les signes du vieillissement de la région médiane du visage qui ont disparu ou ont été considérablement améliorés : Poches, cernes, sillon palpébro malaire, affaissement de la pommette, sillon nasogéniens, abaissement du coin de la bouche, plis d’amertume et bajoues.
03 plis sous paupières inférieures
Plis sous paupières inférieures.

Vous allez voir aussi d’autres plis verticaux cela, plus ou moins marqués devant et sous les oreilles de chaque côté.

  • Ces plis démontrent un autre déplacement de la peau et de la graisse également contemporain du rajeunissement observé mais différent du précédent, déplacement oblique vers l’arrière et légèrement vers le haut.
  • Il est de direction perpendiculaire à ces plis devant et sous l’oreille donc quasi horizontale. Il mobilise les volumes de la joue, de l’ovale du visage en bas et en avant et du cou vers l’arrière et légèrement vers le haut. Il est presque perpendiculaire au premier mouvement vertical décrit en région médiane de face. Avec ce mouvement, ce sont tous les signes du vieillissement de la région latérale du visage et du cou qui ont disparu ou ont été considérablement améliorés : partie basse des sillons nasogéniens, abaissement du coin de la bouche, plis d’amertume et bajoues ainsi que le cou.
04 Plis devant et sous loreille Plis devant et sous l´oreille.

On note ainsi que la région basse et antérieure du visage ou siègent certains signes du vieillissement, région basse des sillons naso géniens, coins de la bouche, plis d’amertume, bajoues, est améliorée par les deux déplacements décrits.

  • Son amélioration est sous la dépendance des deux mouvements de graisse et peau médian et latéraux.
  • Inversement le cou n’est amélioré que par le déplacement graisse et peau latéral et oblique. De même, la région immédiatement située sous les paupières inférieures, siège des poches et cernes, plis et sillons palpébro malaires et les pommettes, ne sont améliorées que par le déplacement graisse et peau médian vertical.

Vos tempes sont plus pleines, la région externe à l’œil de chaque côté est plus nette.

  • Cette observation témoigne de l’existence d’un troisième déplacement graisse et peau. Il est indépendant des deux déplacements précédents décrits. Il est vertical mais dans la région haute et latérale du visage, au niveau des tempes. Nous dirons pour l’évoquer, le déplacement Temporal. Il entraine le rajeunissement de la région temporale et du coin externe des yeux, queue des sourcils, partie externe des paupières supérieures, patte d’oie, coin externe de yeux, partie haute et externe des pommettes. Son action est complémentaire des deux déplacements déjà décrits car elle permet non seulement le rajeunissement de la région temporale et du coin de l’œil mais aussi elle est essentielle au rajeunissement observé en position allongé dans la partie haute et externe de la pommette donc de la région médiane mais aussi dans la partie haute de la région de la joue donc de la région latérale de la face au dessus desquelles elle est située.

Quelles conclusions pratiques peut-on maintenant ajouter à celles précédemment faites ?

Concernant la cause du vieillissement.

Le rajeunissement observé en position allongé est nous l’avons vu obtenu uniquement par la remontée des volumes. Ce que nous savons maintenant c’est que lorsque ces volumes remontent et que le rajeunissement apparait, des plis de peau se forment. Ces plis de peau témoignent donc d’un excès de peau et c’est parce que la peau est en excès que les volumes descendent et que le visage vieillit.

La cause essentielle du vieillissement est donc l’allongement progressif de la peau par perte d’élasticité avec le temps. Sa conséquence directe est la descente des volumes. Cette descente est la cause essentielle d’apparition de l’ensemble des signes du vieillissement du visage.

Concernant les déplacements de volumes observés. Les plis de peau observés en position allongée et contemporains du rajeunissement se forment en différents endroits et sont d’orientations différentes ! Ces différents plis de peau témoignent donc de déplacements différents et complémentaires dont l’association aboutit au rajeunissement observé :

  • Déplacement vertical ascendant en région médiane produisant le rajeunissement des bajoues jusqu’aux paupières inférieures.
05 Mouvement vertical médian
Mouvement vertical médian.
  • Déplacement oblique en arrière et légèrement en haut en haut produisant le rajeunissement des bajoues jusqu’aux oreilles et au niveau du cou.
06 Mouvement latéral oblique
Mouvement latéral oblique.

A ces plis est associé un rajeunissement des régions des tempes et des coins externes des yeux, régions à distance des précédentes. Ce rajeunissement procède d’un troisième déplacement, indépendant des deux précédents.

  • Déplacement vertical ascendant en région temporale.
07 Mouvement Temporal Mouvement Temporal.

Le rajeunissement observé en position allongé est donc produit par TROIS mouvements d’ascension et de repositionnement des volumes (Liftings) se produisant en même temps dans des régions différentes et dans des régions communes (partie antérieure et basse du visage).

Pour reproduire chirurgicalement l’ensemble du rajeunissement harmonieux, naturel et fidèle obtenu en position allongé, il faut donc reproduire non pas un déplacement de graisse vers le haut mais trois. Intervention repositionnant les volumes vers le haut dans la région médiane de la face entre bajoues et paupières inférieures :

  • Lifting Médian Vertical de la face. (Appelé lifting malaire ou lifting médian)

Intervention repositionnant les volumes vers le haut dans la région latérale de la face, bajoues et cou :

  • Lifting Latéral Oblique de la face et du cou. (Appelé Lifting cervico facial)

Intervention repositionnant les volumes vers le haut dans la région temporale :

  • Lifting Temporal Vertical (Appelé Lifting temporal)

Voyons maintenant quand un lifting, quel qu’il soit, est-il utile ?

Comme nous venons de le voir, une intervention de lifting sert uniquement à remonter des volumes descendus à l’origine de signes de vieillissement. Cela implique donc l’existence d’une descente des volumes avec à l’origine de celle-ci un excès de peau par perte d’élasticité progressive avec le temps.

Là encore, pour savoir si un geste de lifting (un ou plusieurs) vous serez utile, le plus simple est de vous allonger et d’observer dans la ou les régions qui vous gênent si dans cette position, vous notez une amélioration.

  • Pour que le principe même du lifting soit retenu, il faut une amélioration significative et l’existence de plis de peau témoignant d’un réel excès de peau même modéré.
  • Si allongée, il n’y a pas de pli et pas d’amélioration significative, cela signifie que ce qui vous gêne n’est pas la conséquence d’une descente des volumes produite par une perte d’élasticité de la peau.
  • S’il faut avec vos doigts dans cette position allongée, mettre en tension la peau pour obtenir l’amélioration que vous souhaitez alors le lifting quel qu’il soit n’est pas pour vous.

Comme nous l’avons vu, un lifting ne consiste pas à tirer la peau mais à remonter les volumes de graisse descendus suite au relâchement progressif de la peau avec le temps. Dans ces conditions, s’il faut tirer sur la peau pour obtenir le résultat souhaité en l’absence d’amélioration significative observée en position allongée, alors réaliser un lifting est une erreur.

Toute peau mise sous tension lors d’un « lifting » va se détendre et donc tout résultat esthétique obtenu uniquement par la mise en tension de la peau ne pourra être que transitoire, quelques semaines ou quelques mois et les cicatrices s’élargiront avec parfois des déformations des lobes des oreilles ou des paupières inférieures !

Une fois le principe du « lifting » validé en position allongée, quel(s) lifting(s) pour quel(s) problème(s) ?

Cela va dépendre de vos priorités. Si votre demande porte sur les paupières inférieures, les poches et cernes, les pommettes, les sillons naso génien pour leur partie haute, seul le Lifting Vertical médian de la face est adapté.

08 Résultat lifting vertical médian Résultat lifting vertical médian.

Si votre demande porte sur le cou, seul le Lifting latéral oblique étendu au cou (Lifting cervico facial) est adapté.

09 Résultat lifting cervico facial Résultat lifting cervico facial.

Si votre demande porte sur la région temporale et la région du coin des yeux, seul le lifting temporal est adapté.

10 Résultat Lifting Temporal
Résultat Lifting Temporal

Si votre demande porte sur la région des bajoues, c’est moins simple.

  • En effet, comme nous l’avons vu précédemment, la région basse et antérieure de la face où sont présentent les bajoues est une région dont le rajeunissement est sous la dépendance à la fois du déplacement peau et graisse verticalement dans la région médiane de la face et du déplacement peau et graisse oblique en arrière et en haut au niveau de l’ovale et de la région latérale de la face.
  • 11 Zone commune de la bajoue Zone commune de la bajoue.
  • Dans ces conditions, il faut « mimer » en position assise devant un miroir avec vos doigts, l’effet d’un Lifting vertical médian puis celui d’un Lifting Latéral oblique et évaluer celui des deux qui est le plus efficace à améliorer les bajoues en sachant qu’idéalement, seules les deux actions conjuguées peuvent traiter parfaitement les bajoues.

Si c’est la manœuvre qui reproduit le Lifting vertical médian qui est la plus efficace sur les bajoues alors c’est ce lifting qu’il faut réaliser.

12 Manoeuvre reproduisant Lifting Vertical Médian Manoeuvre reproduisant Lifting Vertical Médian.

Si c’est la manœuvre qui reproduit le Lifting Latéral oblique (Lifting cervico facial) qui est la plus efficace sur les bajoues alors c’est ce lifting qu’il faut réaliser.

13 Manoeuvre reproduisant Lifting  Cervico facial Manoeuvre reproduisant Lifting  Cervico facial.

Si les deux manœuvres produisent un résultat identique, alors deux solutions sont envisageables :

Soit réaliser les deux liftings en même temps, c’est un Lifting Composite.

14 Résultat Lifting Composite Résultat Lifting Composite.
  • Soit il faut chercher en complément de l’amélioration de la bajoue, un bénéfice secondaire à même de vous satisfaire et permettant de choisir le lifting à réaliser en priorité.
  • Si c’est en complément de la bajoue, une action partie haute de la région médiane, paupières inférieures et pommettes qui serait bien venue, alors il faut privilégier dans un premier temps le Lifting vertical médian.
  • Par contre si en complément de la bajoue, une action sur le cou serait souhaitée, alors c’est le Lifting Latéral oblique (Lifting cervico facial) qu’il faut réaliser en premier.

Le point de vue technique du lifting visage

Une fois le choix du ou des liftings réalisés, que comprendre et retenir d’un point de vue technique ?

Comme nous l’avons vu, quel que soit le lifting, il consiste à remonter les volumes descendus pour redonner projection, plénitude à la partie haute de la région concernée, évacuer la peau en excès à l’origine de cette descente des volumes et améliorer le soutien éventuel aux régions situées en aval.

Pour ce faire, quel que soit le lifting, d’un point de vue technique, les principes de réalisation sont les mêmes et ils permettent de reproduire le ou les déplacements des volumes graisseux qui en position allongée produise le rajeunissement naturel et fidèle observé dans la ou les régions souhaitées :

Positionner l’incision, siège de la future cicatrice, là où la peau apparait en excès en position allongée au niveau de la région concernée :

  • Racine des cheveux pour la région temporale dans le lifting temporal.
  • Sous les cils des paupières inférieures et dans les pattes d’oie pour la région médiane dans lifting médian vertical.
  • Devant l’oreille et derrière l’oreille, pour la région latérale et le cou dans le lifting cervico-facial.

Décoller la peau de la graisse de manière plus ou moins étendue selon l’importance de l’excès de peau et la descente des volumes graisseux. Ce décollement permet d’accéder à la graisse, de la remonter, de la fixer en bonne position haute pour rajeunir la région. C’est le temps essentiel du lifting, c’est uniquement cette action qui rajeunit.

Une fois le volume remonté, la peau en excès dont la quantité est augmentée par la remontée des volumes est étaler et l’excès est retirée an gardant une petite marge de sécurité. La peau est ensuite « recollée » après avoir bien coagulé les petits vaisseaux qui saignent, sur la graisse remontée, par des points de capitons qui suppriment tout espace mort entre peau et graisse où puisse se constituer un hématome. Ces deux précautions sont essentielles et permettent de se passer de tout drainage et ce sans aucun risque d’hématome.

Enfin une suture minutieuse sous loupes est réalisée sans aucune tension.

15 Cicatrices lifting Cervico facial  avant Cicatrices lifting Cervico facial avant.
  • Comme nous l’avons vu en position allongée, le rajeunissement est obtenu sans aucune manœuvre de tension sur la peau, tirer sur la peau au niveau de la suture est donc parfaitement inutile.
16 Cicatrices Lifting cervico facial arrière Cicatrices Lifting cervico facial arrière.
  • Cette absence de tension garantie systématiquement des cicatrices d’une extrême finesse et discrétion et une absence de déformation de toute partie mobile (œil rond au niveau des paupières et déplacement des lobes au niveau des oreilles). Elle évite également toute souffrance de la peau à proximité ou à distance des cicatrices en particulier chez les patients fumeurs.
17 Cicatrice lifting vertical médian J10 Cicatrice lifting vertical médian J10.

Tous les autres gestes sont inutiles car non observés parce que non réalisés dans le parfait rajeunissement obtenu en position allongée :

  • Il n’y a aucune raison quelconque (hors perte de poids récente et importante ou asymétrie de naissance ou acquise) qui puisse justifier d’ajouter du volume sous la forme de graisse.

Section de ligament.

Remodelage osseux.

Décollement périosté

Plastie musculaire

Comment ces liftings peuvent ils en pratique être réalisés ?

Cela dépend de votre ressenti, de votre état de santé et du ou des liftings qu’il est prévu de réaliser. Chacun de ces liftings peut être réalisé sous anesthésie locale et en ambulatoire s’il est isolé, que vous ne présentez pas de problème médical particulier et que cela est de nature à vous rassurer.

En revanche, en cas de problème médical particulier et/ou si le fait de ne rien voir ni entendre est plutôt de nature à vous rassurer, alors une anesthésie générale en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation est possible. Par contre en raison de la durée, si deux liftings doivent être réalisés dans le même temps, alors il est raisonnable de les faire sous anesthésie générale avec une nuit d’hospitalisation.

Quelles sont les suites prévisibles ?

Quel que soit le lifting, la technique de réalisation étant la même (Incision, remontée des volumes, capitonnage, suture sans tension) bien que la région change, on retrouve systématiquement œdème et bleus. Ils sont plus ou moins marqués et durables selon les individus pour un geste identique. Ils sont plus visibles au niveau des paupières inférieures et du contour des yeux dans le cas d’un lifting médian verticale, car rien ne permet, hormis des lunettes de les dissimuler le temps qu’ils disparaissent. Ils sont plus discrets parce que plus facilement dissimulables par les cheveux (s’ils sont assez longs) au niveau des tempes ou autours des oreilles.

La durée de la gêne et de l’éviction sociale est donc très variable pour un même geste d’un individu à l’autre, ce d’autant que la qualité des suites (repos) varie beaucoup selon les patient(e)s. En moyenne une à deux semaines pour un lifting cervico facial (lifting latéral oblique) ou un lifting temporal, deux à trois semaines pour un lifting vertical médian de la face, 4 à 6 semaines pour l’association de deux liftings.

Quelle est la durée d’efficacité d’un lifting ?

Notre visage vieillit, parce que notre peau perd son élasticité avec le temps et que la conséquence directe est une descente des volumes que cette peau abimée ne peut maintenir en position haute sous l’action de la gravité. Lorsqu’un lifting est réalisé, les volumes sont remontés, une partie (limitée) de la peau en excès au niveau de la ou des régions opérées est retirée. Toutefois, la peau qui reste en place n’est pas rajeunie pour autant et son élasticité reste altérée par le temps.

Dans ces conditions, même si les volumes ont été remontés et la peau en partie remise en bonne tension, le résultat se dégradera progressivement et ce d’autant plus vite qu’au moment de la chirurgie l’élasticité de la peau est plus altérée.

Il est donc facile pour cette raison de comprendre que plus un lifting est réalisé tôt, plus son résultat sera durable car l’élasticité de la peau est meilleure à 50 ans qu’elle ne l’est à 60 et plus. Toutefois, ce qui est acquis est acquis ! Si une patiente de 50 ans, en parait 40 après un geste de lifting (pour faire simple), à 60 ans, elle en paraitra de nouveau 50 alors que si elle n’avait rien fait, elle paraitrait 60 ans !

Aucune méthode médicale ou autre actuellement, ne peut démontrer qu’elle est capable de stabiliser l’élasticité de la peau et encore moins de l’améliorer et ne peut donc venir en prévention du lifting ou dans les suites de celui-ci pour prolonger son résultat.

mise à jour: 28.01.2019

Auteur

Jacques Buis est un chirurgien plasticien et esthétique qui pratique une chirurgie dans le domaine du rajeunissement du visage et de l'embellissement du corps. À part de son cabinet privé il s'occupe des enfants dans le cadre de la chirurgie plastique pédiatrique à l'hôpital à Paris depuis 25 ans.

Lifting du visage - Nouveautés

Lifting du visage SMAS

Dr Giorgio Giudizioso

Bien que la médecine esthétique ait aujourd’hui permis de réduire le nombre et de repousser à un âge plus tardif la nécessité...

Consultez un spécialiste dans le domaine : Lifting du visage.

Dr Jacques Buis
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Paris, 25 ans de pratique

D'autres recommandations similaires

Lifting du visage - Tarifs

Prix allant de 5 000 €
habituellement jusqu'à 7 000 €
Dr Jacques Buis
Dr. méd. spéc. Jan Pampurik
Genève, Fribourg
Prix allant de 10 000 €
habituellement jusqu'à 15 000 €
Dr. méd. spéc. Jan Pampurik
Prix allant de 5 000 €
habituellement jusqu'à 8 000 €
Docteur Victor Medard de Chardon
Prix allant de 5 000 €
habituellement jusqu'à 6 000 €
Dr Thierry Lemaire
Prix allant de 3 000 €
habituellement jusqu'à 6 000 €
Dr Alice de Taddeo
Spécialistes près de chez vous   
Photos de patients
Interventions envisagées par les autres