Cryolipolyse

Ça vaut en la peine 93% Ça vaut en la peine Basé sur 36 témoignages de patients

La cryolipolyse est une technique médicale non invasive visant à réduire les amas graisseux localisés. Cette méthode est idéalement destinée aux personnes ne présentant pas de surpoids ou très peu et souhaitant affiner leur silhouette en douceur sans passer par la chirurgie. Les résultats sont visibles après une à deux voire trois séances en fonction des machines de cryolipolyse. Il n’y a aucune suite lourde décrite dans la littérature après ce type d’acte et les résultats restent naturels et harmonieux sur le long terme.

Cryolipolyse1

Indications

La demande actuelle est croissante car les médias font le relais des publications médicales et les résultats demeurent probants.

Cependant, toutes ces demandes ne doivent pas forcement s’ensuivre d’un traitement.

En effet, ce n’est qu’après un examen médical et un interrogatoire précis que le médecin pourra déterminer si le ou la patiente demeure un bon candidat à la technique de cryolipolyse.

Les indications idéales sont :

  • patient jeune (jusqu’à 50 ans en moyenne)
  • amas graisseux localisés dans des zones type abdomen, flancs (« poignées d’amour »), dessus des genoux, intérieur des cuisses, culotte de cheval, bras, double menton, gynécomastie masculine.
  • pas ou peu de surpoids (maximum + 5kg)

Il est important de noter que malgré ces limites d’indications médicales à la pratique de la cryolipolyse, seul le médecin, fort de son expérience, sera en mesure de poser les bonnes indications. Il n’est en effet pas rare d’obtenir de bons résultats chez des patientes plus âgées ou ayant plus de surpoids que 5 kg…

Cryolipolyse2

Deroulement d'une seance

Aucune préparation préalable à la séance de cryolipolyse n’est nécessaire.
Cet acte se réalise en ambulatoire, au cabinet médical.

Le médecin détermine avec son patient les zones de traitements puis mesure à l’aide d’une pince adipocytaire l’épaisseur de la zone concernée. Ce paramètre est conservé dans le dossier médical afin de le comparer avec la nouvelle mesure de cette même zone  lors de la consultation de contrôle généralement à 1 mois.

Le patient est installé confortablement, puis en fonction des machines de cryolipolyse, la séance se déroule légèrement différemment :

  • l’interface entre la pièce à main et la peau du patient peut être soit un film humide protecteur, soit un gel de contact (type d’échographie) soit rien.
  • Certaines machines sont dotées de plusieurs pièces à main permettant ainsi de traiter plusieurs zones en même temps. D’autres n’en possèdent qu’une seule, plus grande, pour traiter les zones plus larges.
  • La durée de chaque application varie de 20 minutes à 1 heure en fonction des machines et de la technologie proposée
  • Enfin, la température de la zone traitée varie aussi en fonction des machines de cryolipolyse, allant de + 5°C à - 8°C.  
    Une machine de cryolipolyse se distingue des autres en proposant en plus du froid, une phase de chauffe intense à 41°C avant puis après la période de refroidissement intense de l’amas graisseux (dans le but de favoriser la mobilisation d’un maximum d’adipocytes lors de chaque séance puis de stimuler le drainage lymphatique).
Cryolipolyse3

Le processus commun de ces machines de lyse adipocytaire par le froid est la cristallisation des cellules graisseuses.

Lorsque le patient est installé, la pièce à main bien placée, s’ensuit une phase d’aspiration de la zone graisseuse. Cette étape, non douloureuse est nécessaire car elle permet de traiter la zone de façon homogène et en profondeur. La perception est celle d’un pincement de la peau tout à fait tolérable.

De façon simultanée, le froid commence à se ressentir jusqu'à obtention de la température locale pré réglée dans la machine.

En quelques secondes ou minutes, les cellules graisseuses (adipocytes) se cristallisent, c’est à dire qu’elles se regroupent entre elles, forment un bloc plus solide, un peu de la même façon qu’une huile se gélifie dans un réfrigérateur. C’est à partir de ce moment là que les cellules rentrent en apoptose (mort cellulaire) et que l’on parle de cryolipolyse.

Cette étape plus ou moins longue n’est pas douloureuse du fait de l’anesthésie de contact systématique par le froid au bout de 3 à 5 minutes de traitement.
A la fin de la séance, ces cellules graisseuses mortes sont toujours présentes au niveau de la zone traitée et il faudra en moyenne un mois (temps de drainage de ces cellules) pour en apprécier les résultats.

En fonction des effets obtenus, cette séance peut être renouvelée de une à trois fois en moyenne à 1 mois d’intervalle.

Apres une seance

Du fait de l’aspiration au contact de la peau, une rougeur peut apparaître immédiatement après le retrait de la pièce à main.

Celle ci peut persister quelques jours mais la plupart du temps elle disparaît en quelques heures.

Le froid quant à lui peut induire une sensibilité superficielle de la peau au toucher pendant les 3 à 5 jours suivant la séance de cryolipolyse.

Aucune douleur intense ni suite lourde n’a été décrite à ce jour dans les revues médicales spécialisées.

Il n’y a aucune éviction sociale et le patient peut reprendre immédiatement après le traitement le travail.

Il est recommandé de pratiquer une séance de sport type marche intense, course à pieds, vélo ou natation à la suite de la séance ou le lendemain afin de mettre en route le processus de drainage lymphatique naturel des cellules graisseuses lysées.

Appreciation des resultats

Les effets de la cryolipolyse seront appréciables à 1 mois en moyenne.
Ce n’est qu’après ce contrôle et en fonction des machines que l’on décide ou non de renouveler la séance.

Par ailleurs du fait d’une destruction réelle des cellules graisseuses (et non vidange), il n’y aurait pas de « rechute » possible au niveau des zones traitées.
A noter qu’aucune complication n’a été décrite à ce jour, ce qui confirme bien le caractère non invasif de la technique.

Cryolipolyse4

Contre indications

Les contre indications potentielles à la cryolipolyse sont rares :

  • grossesse (principe de précaution)
  • maladie de Raynaud
  • cryoglobulinémie
  • zone avec inflammation, blessure, dermatite, problème circulatoire
  • urticaire au froid
  • Hernie ombilicale et inguinale.

Conclusion

La cryolipolyse est une technique d’amincissement local très intéressante de par son caractère non invasif mais aussi par ses effets naturels et harmonieux. Il ne s’agit pas d’un traitement du surpoids ou de la cellulite.

On peut aisément parler d’alternative à une petite lipoaspiration chirurgicale sans les effets secondaires post opératoire.
Il est important de bien poser les indications médicales.

Cet article a été volontairement rédigé sans citer de noms de laboratoires fabriquant les différentes machines de cryolipolyse dans le but de ne favoriser aucune société.

publié: 29.10.2014

Consultez un spécialiste dans le domaine : Cryolipolyse.

Spécialistes près de chez vous   

Interventions envisagées par les autres