Elargissement des fessiers et des hanches

Ça vaut en la peine 94% Ça vaut en la peine Basé sur 39 témoignages de patients

L’augmentation des fesses et des hanches par implants est une opération simple, réalisée sous anesthésie générale, utilisant des implants pré-remplies de gel de silicone, placés dans le muscle grand fessier, par une seule incision inter-fessière. Les patients pouvant en bénéficier sont les personnes complexées par des fesses plates, hommes ou femmes, pas assez cambrées naturellement ou malgré le sport. D’autres cas particuliers sont les personnes invalidées par une fonte musculaire importante des fessiers (maladies virales, hémiplégie, tétraplégie). Le résultat est une projection du grand fessier dans un sens antéro-postérieur (profil) et un élargissement des hanches par rapport à la taille. Le résultat est définitif et naturel.

Indications

  • patients aux fesses plates naturellement
  • patients avec des fesses déjà bien proportionnées mais qui veulent plus de volume ou qui veulent harmoniser la poitrine avec les fesses
  • patients ayant subi une fonte musculaire importante sur une ou deux fesses (hémi ou paraplégie)

Déroulement de l´opération

Qu´est-ce qu´il faut faire avant l´opération ?

  • avoir un poids stable avant l’opération
  • une ou deux consultations chez le chirurgien plasticien pour choisir le volume des implants et leur forme (ronds ou ovale)
  • une consultation chez l’anesthésiste 48 h avant minimum
  • arrêt du tabac et des anti-inflammatoires 10 jours avant

Description profonde de l´intervention :

  • des marquages sont réalisés patient debout pour la position de la cicatrice
  • d’autres marques sont faites allongées pour repérer le muscle grand fessier
  • l’opération se déroule sous anesthésie générale
  • le patient est installé sur le ventre
  • une incision de 7 cm, verticale est réalisée
  • le muscle grand fessier est abordé de chaque côté
  • une ouverture et une poche est réalisée à l’intérieur du muscle
  • le décollement est fait à la main ou grâce à des instruments
  • la prothèse est insérée
  • le muscle est refermé en fin d’intervention
  • un drain est laissé en place
  • après l’opération un pansement gras est placé sur la cicatrice
  • des bandes élastiques collantes sont posées pour rapprocher les deux fesses
  • une gaine de maintien est mise en place
  • l’opération est à réaliser une fois, les implants de fesses sont définitifs, pas besoin de les changer
  • il n’y a pas à la différence des implants mammaires de complication type coque

Durée de l´intervention

  • l’opération dure environ 1H30

Convalescence

Durée de convalescence

  • l’hospitalisation est de une nuit voire deux nuits
  • la convalescence prend entre une et trois semaines selon les patients
  • les douleurs sont modérées et calmées par des antalgiques, décontractants musculaires et anti-inflammatoires

Durée d´une éventuelle incapacité de travail

  • la durée d’incapacité de travail est en moyenne de 15 jours

Dans quelle mesure des signes de l’opération seront visibles (p. ex. des cicatrices, des bleus) ?

  • Les ecchymoses, bleus sont peu importants
  • Par contre une fesse enflée ou dure est fréquente au début, liée à l’œdème post opératoire
  • La cicatrice est visible les deux premiers mois puis disparaît dans le nouveau pli fessier crée.

Effets après l´opération

Combien de temps après l´opération seront visibles les effets ou les résultats

  • on peut obtenir un résultat naturel des fesses après deux-trois mois quand l’œdème a disparu et que les fesses sont redevenues souples

Durée du résultat de l´opération

  • le résultat est durable, le but étant de garder un poids stable pour que la silhouette générale et des fesses ne soit pas modifiée

Complications

Quelles sont les possibles complications au cours ou après l´opération ?

  • l’opération peut se compliquer de saignements importants (hématome), de suintement ou écoulements par la cicatrice, de retard de cicatrisation, de déplacement des implants ou de rupture d’implant
  • un risque de phlébite est possible chez les sujets à risque

Comment les éviter ?

  • respecter les consignes post-opératoires du chirurgien
  • prendre des anticoagulants une semaine
  • venir aux rendez vous de contrôle à une, deux et trois semaines puis à 3 mois et 6 mois
  • choisir la bonne taille des implants (pas trop gros, dépendant de la largeur et de la longueur de la fesse)
  • avoir une hygiène stricte lors des changements de pansements

Comment accélérer la récupération ?

  • il faut éviter de rester allongé toute la journée après l’opération, source de douleurs
  • mais au contraire s’entraîner à marcher un peu plus chaque jour pour assouplir le muscle
  • s’asseoir au début très peu, puis augmenter progressivement les temps d’assise
  • prendre des anti-inflammatoires prescrits par le chirurgien, associés à des antibiotiques.

Contre-indications

Dans quelles conditions n´est-il pas possible de subir cette intervention ?

  • les personnes aux antécédents de phlébite du membre inférieur sont des patients à risque de récidive
  • les patients allergiques aux silicones

Sommaire et conclusion

Les implants fessiers en silicone sont une très bonne solution pour les patients à la recherche d’une fesse plus grosse et plus large, pour un résultat durable et naturel.
L’intervention nécessite une hospitalisation d’une nuit pour une opération courte de 1H30
Les suites sont plutôt simples à condition de suivre à la lettre les consignes post-opératoires.

Les implants fessiers sont à rapprocher de l’opération de lipofilling des fesses où l’élargissement des fesses est réalisé par la propre graisse, le volume obtenu alors plus dépendant de la viabilité des cellules graisseuses après transfert dans la fesse (possibilité de retouche).

Supports visuels

implants fessiers

mise à jour: 14.01.2014

Interventions envisagées par les autres