Produits de comblement à base d’acide hyaluronique  

Ça vaut en la peine 93% Ça vaut en la peine Basé sur 156 témoignages de patients

Ralentir l’apparition des signes du vieillissement ou diminuer ceux qui sont déjà visibles tout en restant naturel, est un souhait fréquent, d’où la demande de plus en plus forte pour des techniques douces de médecine esthétique.

Montrer toutes les vidéos

L’acide hyaluronique est considéré comme le produit de référence utilisé dans le rajeunissement volumétrique médical grâce à son caractère biodégradable, ses effets secondaires minimes et exceptionnels et ses résultats immédiats.

Indications

L’acide hyaluronique est un produit volumateur qui peut être utilisé au niveau du corps (indications intimes notamment) ou du visage. Son action volumatrice est utilisée pour :

  • effacer les rides et les ridules: plissé jugal par exemple
  • effacer les sillons : sillon naso‐génien, pli d’amertume par exemple
  • augmenter le volume des lèvres
  • créer des volumes, soit dans l’indication « manque de volume » soit dans l’indication « accentuation d’un volume »
  • réaliser un lifting médical (lifting de la graisse malaire ptosée, amélioration des bajoues…)
  • réaliser une profiloplastie médicale : amélioration du profil par injection des lèvres, du nez, du menton et u front
  • remplir des creux cicatriciels

Des exemples d’indication peuvent être les suivants :

Lèvres

hyal 1 hyal 2
hyal 3

Menton

menton hyal 1 menton hyal 2

Plis d’amertume

plis hyal 1 plis hyal 2
plis hyal 3 plis hyal 4

Cou

cou hyal 1
cou hyal 2

Rhinoplastie médicale

rhino hyal 1 rhino hyal 2

Mains

mains hyal 1 mains hyal 2

Cernes

cernes hyal 1
cernes hyal 2
cernes hyal 3

Sillons naso‐géniens

naso hyal 1
naso hyal 2
naso hyal 3

Angle mandibulaire

angle hyal 1
angle hyal 2

Ligne mandibulaire

ligne hyal 1
ligne hyal 2
ligne hyal 3
ligne hyal 4

Joues

joues hyal

Tempes

tempes hyal

Pommettes

pommettes hyal 1
pommettes hyal 3
pommettes hyal 2

Vallée des larmes

vallee hyal 1
vallee hyal 2

Lobe de l’oreille

lobe hyal

Lifting du sourcil

sourcil hyal 1

Déroulement de l’opération

L’acide hyaluronique utilisé pour les injections est un dispositif médical, avec un marquage CE et un numéro de lot qui l’identifie. L’action principale d’un dispositif médical est obtenue par un moyen physique alors que pour un médicament elle est obtenue par des moyens pharmacologiques, immunologiques (la toxine botulique est par exemple un médicament).

Sur le marché il existe des marques multiples (Restyalane , Juvederm, Stylage, Teosyal, Voluma, Emervel….) qui diffèrent notamment par leur viscosité et leur caractère plus ou moins volumateur.

Lors de la consultation à visée esthétique, qu’il s’agisse d’un nouveau patient ou d’un patient déjà connu, l’interrogatoire et l’examen clinique nous permettent de recueillir des renseignements précieux, notamment éliminer les contre‐indications et identifier la demande du patient.

L’examen clinique est réalisé avec un bon éclairage en position semi‐assise , on observant le visage de face, de profil, par‐dessus et en dessous, au repos et à la mimique.

On définie :

  • le phototype
  • le type de peau : fine, épaisse, grasse
  • le type de rides : fines ou larges, superficielles ou profondes, statiques ou dynamiques
  • l’existence de dépressions, de fontes graisseuses…
  • les éventuelles asymétries
  • le relâchement cutané
  • le type de vieillissement, en comparant le visage actuel avec des photos ‘de jeunesse’

On informe le patient des différents produits disponibles (et de celui qu’on va utiliser), du degré de correction, de la durée moyenne de l’efficacité du traitement et on lui remet un consentement éclairé et un devis.

Le jour de l’injection, on vérifie que le patient a respecté les recommandations avant le traitement :

  • arrêt de vitamine C et d’AINS 8 jours avant l’injection
  • absence de peeling superficiel et de traitement laser 6 jours avant l’injection
  • pas de prise d’alcool ni d’exposition solaire quelques heures avant l’injection
  • prise de traitement préventif à base d’ acyclovir si antécédent d’herpes

Apres démaquillage et désinfection de la peau, on redéfinit avec le patient les sites à injecter et le résultat. On réalise des photos, le patient peut avoir appliqué ou pas une crème anesthésiante avant la séance.

La durée de l’intervention varie entre 10 minutes et une heure, en fonction des zones à injecter (l’injection des lèvres dure 10 minutes, l’injection du visage entier dure une heure).

La zone à traiter est désinfectée avant l’injection. Les injections se font en utilisant des aiguilles ou des micro‐canules. Les micro‐canules sont comme des longues aiguilles à bout arrondi, leur longueur permet de traiter une surface ample sans piquer plusieurs fois la personne et le bout arrondi permet de ne pas transpercer les vaisseaux qui sont sur le trajet; ces deux caractéristiques permettent de réduire la douleur (même minime) ressentie lors de l’injection et les hématomes.

hyaluron 1

On pratique essentiellement les techniques suivantes :

  • la technique linéaire retro‐traçante : en tenant la seringue parallèlement à la ride ou à la surface à injecter, on pénètre dans la peau et on fait avancer l’aiguille sur toute sa longueur. On la retire lentement en pressant de façon régulière sur le piston pour délivrer une quantité égale de produit tout le long de la zone traitée. On relâche la pression juste avant de retirer l’aiguille.
  • la technique des multipunctures : des piqures multiples sont répétées sur toute la surface à traiter, sans laisser d’espace entre chacune d’elles pour obtenir une correction régulière et continue
  • la technique en éventail consiste à partir d’un seul point de pénétration, à déplacer légèrement l’aiguille en éventail et de pratiquer plusieurs mini‐injections rétro‐traçantes
  • la technique de nappage: injections multiples rétro‐traçantes, en quadrillage, à la fois vertical et horizontal
  • la technique de l’échelle: injection perpendiculaire à la ride, rétro‐traçante
  • la technique de la fougère ou de la fermeture éclaire: les injections se font de part et d’autre de la ride ou de la partie centrale du sillon , vers l’extérieur, perpendiculairement à la ligne ou à la dépression , réalisant une zone « matelassée » sous la partie déprimée
hyaluron 2

Les impératifs de toute injection sont :

  • respect du souhait du patient
  • résultat naturel
  • pas de surcorrection
  • injection des zones souhaitées

A la fin de la séance on désinfecte les zones injectées avec un antiseptique, on pratique un massage avec une crème hydratante pour uniformiser le résultat, on applique un pack froid sur un éventuel hématome, on remaquille le patient (s’il le souhaite), on remet au patient un carnet d’injection avec le numéro de lot et le nom du produit injecté (tout patient doit avoir connaissance de ce qu’on lui a injecté dans la peau).

Une consultation de contrôle, plus ou moins systématique, a lieu 3 à 4 semaines après le traitement pour vérifier le résultat et corriger éventuellement les imperfections ou rendre le résultat plus visible (injection des lèvres en deux fois par exemple).

Convalescence

Après l’injection, une feuille avec les consignes suivant vous sera remise avec les consignes suivantes:

  • ne pas prendre d’anti‐inflammatoires pendant 48 heures
  • les premières 48 heures éviter toute exposition à un soleil violent ou à un froid intense, éviter la prise d’alcool, les sports intensifs et les efforts violents
  • ne pas aller au sauna ni au hammam pendant les deux jours suivant le traitement
  • ne pas pratiquer de nettoyage de peau pendant une semaine
  • ne pas faire de passages lasers sur la zone injectée pendant un mois
  • ne pas se rendre chez le dentiste pendant une semaine (si traitement de la zone péri‐buccale)

Il n’y a pas d’éviction sociale, les éventuels hématomes sont camouflables par du maquillage, l’oedème sera prévenu par la prise de médicaments type extranase et solupred.

L’injection des lèvres et du cerne peut provoquer un oedème important malgré la prise de médicaments en prévention, cet oedème pourra gêner le patient pendant un ou deux jours (il vaut mieux programmer l’ njection des lèvres et des cernes le vendredi).

Effets après l’opération

Le résultat est immédiat. Certaines indications, comme les cernes et les lèvres, peuvent être réalisées en deux séances. Une consultation de contrôle à 10‐14 jours permet de réaliser des éventuelles retouches et d’analyser le résultat avec le patient.

Le produit reste en place un an et demi en moyenne (environ 3 ans pour les cernes, 8 à 12 mois pour les lèvres).

Complications

Malgré la bonne tolérance globale des injections on peut cependant observer des réactions immédiates et mineures qui sont transitoires et qui disparaissent sans aucune séquelle entre 3 et 10 jours.

  • Hématomes ponctiformes, le plus souvent dus à la prise de certains médicaments (salyclilés, AINS, vitamine E….). Plus fréquents après les injections sur peau fine, ils peuvent être prévenus (et traités) par la prise d’arnica (5CH ou 9 CH) avant et après l’intervention
  • Erythème au point d’injection ou le long du trajet injecté qui disparait dans les heures qui suivent l’injection
  • OEdème, minime ou parfois impressionnant (lèvres et cernes) dont la disparition spontanée est accélérée par la prise d’extranase et solupred ( ce dernier n’est pas systématique)
  • Certains patients se plaignent d’une hypersensibilité locale ou d’un prurit minime sur les sites des injections pendant quelques jours
  • Une récurrence herpétique est possible en cas d’antécédent d’herpes labial et est prévenue par la prescription d’aciclovir en comprimé
  • Au niveau des cernes, en cas d’injection trop superficielle (faute technique) l’acide hyaluronique peut virer à une coloration bleuâtre

Les autres complications possibles (nécrose, produit visible, asymétrie, aspect non naturel …) sont dues à une faute technique.

Contre‐indications

Les contre‐indications sont :

  • grossesse et allaitement
  • troubles de la coagulation ou prise d’anticoagulants
  • maladies auto‐immunes
  • demande irréaliste
  • allergie à la lidocaïne (le produit en contient)
  • injection antérieure de produits non dégradables (l’injection d’acide hyaluronique pourrait réveiller un granulome quiescent)
  • pathologies inflammatoires aigues ou chroniques
  • hépatite C

Sommaire et conclusion

Une injection d’acide hyaluronique se propose de corriger, par un moyen simple et rapide, certains signes de vieillissement ou disgracieux présents au niveau du visage, en remplissant ou en donnant du volume là où cela est nécessaire.

L’acte est rapide, presque indolore et ne nécessite pas d’éviction sociale. Le résultat dure un an /un an et demi. L’alternative chirurgicale, le lipofilling, ne donne pas non plus de résultat définitif et tous les inconvénients de l’acte chirurgical.

Consultez un spécialiste dans le domaine : Produits de comblement à base d’acide hyaluronique.

Dr Romain Viard

Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice

Consultez le médecin
Posez la question dans le forum