La chirurgie esthetique de la paroi de l’abdomen

Auteur:

La chirurgie esthétique de l’abdomen permet selon le cas, soit de retirer de la graisse amassée au niveau de la paroi par lipoaspiration, soit d’enlever seule la paroi distendue dans la partie inférieure de l’abdomen associée à une lipoaspiration du ventre ou d’enlever toute la portion cutanée située entre l’ombilic et le pubis souvent associée à la lipoaspiration du reste de l’abdomen.

Indications

Cette chirurgie est souvent indiquée après des grossesses avec prise de poids excessive, ou, après une cure d’amaigrissement, et dans tous les cas, où il y a excès de peau et de graisse au niveau du ventre souvent accompagné d’un relâchement musculaire.

Déroulement de l´opération

1 La lipoaspiration abdominale :
Dans le cas où il n’existe qu’un petit ventre rend persistant malgré une gymnastique régulière avec une paroi abdominale tonique, une lipoaspiration sera suffisante, pratiquée à l’aide d’incisions courtes (< 1cm) dissimulées dans l’ombilic et au niveau du pubis. Elle va permettre de corriger de façon radicale et définitive cet excès graisseux, disgracieux et résistant au régime et à l’exercice.
Les suites opératoires sont marquées par un œdème et des ecchymoses qui se résorbent progressivement.

Cette intervention peu douloureuse nécessite le port d’une gaine ou d’un bandage compressif pendant quelques jours.

2) La miniplastie abdominale :

Souvent après une intervention (césarienne) laissant une cicatrice adhérente et créant un repli sus cicatriciel.

Dans les cas intermédiaires ou il existe un excès de peau modéré : la lipoaspiration sera associée à une intervention sur les muscles (pour les renforcer) et sur la peau de la région sous ombilicale.
L’incision sera horizontale, courte au niveau du pubis et permettra de retendre la peau. Il n’y a pas de cicatrices autour de l’ombilic.
Le port d’une gaine (ceinture abdominale) est nécessaire pendant 2 semaines.
L’intervention est réalisée sous anesthésie générale ou péridurale et l’hospitalisation est de 24 h. Les fils sont enlevés au 8ème ou 10ème jour.

abdominoplastia2

3) La plastie abdominale :

abdo

Il s’agit d’un lifting de la peau du ventre avec remise en tension des muscles de la paroi abdominale et une reposition de l’ombilic.

Toute la peau entre l’ombilic et le pubis est enlevée après avoir isolé le pédicule portant l’ombilic.

La peau située au-dessus de l’ombilic est abaissée il en résulte une cicatrice horizontale, située dans la région sus pubienne et son importance varie en fonction de la quantité de peau et de graisse à enlever.

L’ombilic sera extériorisé par une fenêtre médiane courte. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale elle dure 1 h 30.

On réalise une suture des enveloppes musculaires pour renforcer la paroi sur la ligne médiane.

Cette opération permet d’obtenir un résultat durable (+ de 20 ans)
La durée de l’hospitalisation est de 1 à 2 jours.
Une lipoaspiration est souvent pratiquée dans le même temps opératoire pour améliorer la silhouette.

abdominoplastia

Convalescence

Les suites immédiates sont marquées par une sensation de tiraillement musculaire lors des mouvements avec une impression d’insensibilité et de raideur qui cesse généralement au cours des premières semaines.

Un traitement anticoagulant est prescrit pendant 9 jours après l’opération.
Le port d’une gaine pour comprimer le ventre est indispensable pendant le mois qui suit l’opération.

Les fils sont enlevés au 8ème jour. Un arrêt de travail est justifié pour 15 jours.

Les activités sportives sont déconseillées durant les deux premiers mois. La natation est la première autorisée.

A partir du 2ème mois suivant l’intervention, la patiente a une idée relativement précise du résultat escompté.

Le résultat final ne peut être jugé qu’au bout d’un an de manière définitive, et le résultat est perceptible pendant le reste de la vie.

Il est déconseillé d’exposer la cicatrice au soleil pendant les 4 premiers mois suivant l’opération.

Complications

Le risque d’accidents à type de phlébite ou embolie pulmonaire impose des mesures préventives (port de bas, marche dès le jour de l’opération, traitement anticoagulant).

Un hématome, nécessite un drainage chirurgical. Une infection nécessite un traitement antibiotique. Elle est peu fréquente. Un épanchement de lymphe nécessite des ponctions réalisées en ambulatoire et se tarit en 3 à 4 semaines.

Une nécrose cutanée en règle localisée survient rarement (en général sur des ventres cicatriciels).

Elle nécessite parfois un geste chirurgical complémentaire.

Contre-indication

Il n’existe aucune contre-indication sauf une obésité majeure sans perte de poids récente.

Sommaire et conclusion

Intervention progressive, de la simple lipoaspiration, la miniplastie abdominale + lipoaspiration à la plastie abdominale donnent des résultats très satisfaisants et durables dans le temps.

publié: 07.10.2016

Abdominoplastie - Nouveautés

La medioabdominoplastie

Dr Fabrice Poirier

Cette nouvelle indication chirurgicale découle de la constatation de trop nombreuses déceptions après une plastie abdominale...

D'autres recommandations similaires

Spécialistes près de chez vous   
Photos de patients
Interventions envisagées par les autres