Traitement de la cellulite

Ça vaut en la peine 94% Ça vaut en la peine Basé sur 18 témoignages de patients

Actuellement, il existe de nombreux traitements en médecine esthétique pour la cellulite. Nous distinguons différents type de cellulite, c’est pourquoi il est important de bien le définir afin d’adapter le meilleur traitement possible.

La cellulite

La cellulite peut se présenter sous différentes formes : adipeuse, fibreuse, et rétentionelle.

cellulite
  • La cellulite adipeuse : C’est la plus répandue. Elle se retrouve le plus souvent chez des femmes rondes ayant pris un peu de poids, ou ayant une mauvaise hygiène de vie (alimentation trop riche, manque d’activité physique). Elle est relativement molle et indolore au toucher.
  • La cellulite rétentionnelle : se retrouve chez les femmes minces mais ayant des jambes lourdes et le plus souvent enrobées. Elle résulte d’une mauvaise circulation veineuse et lymphatique engendrant une rétention d’eau, provoquant un aspect « peau d’orange » sur la peau. Elle est le plus souvent accompagnée d’une sensation de jambes lourdes.
  • La cellulite fibreuse : d’origine génétique, elle touche des femmes plutôt minces, voire sportives. Cette cellulite est dense, douloureuse et très localisée. Elle est provoquée par un manque d’oxygénation des cellules lié au gonflement des adipocytes. Elle se localise le plus souvent en profondeur, et est très incrustée. C’est la plus difficile à traiter.

Les différents traitements pour la cellulite

En fonction du type de cellulite, et de l’indication, nous adapterons les traitements les plus appropriés.

Pour des surfaces importantes et/ou une perte de volume : les ultrasons focalisés : HIFU

Les Ultrasons focalisés ciblent tout type de cellulite. Ils permettent via un effet thermique, une destruction de la paroi des adipocytes, facilitant ainsi leur élimination par les voies naturelles. Ils agissent donc parfaitement sur la cellulite sur des zones étendues, ou pour la perte de volume. Par ailleurs, sous l’effet de la chaleur, les fibres de collagène se contractent, ce qui entraine un épaississement du derme et donc un effet tenseur. Les résultats sont visibles dès les mois qui suivent la séance et sont optimums 3 mois après une séance. Tout en sachant qu’en moyenne il vous faudra 2 séances espacées à 4/5 semaines d’intervalle.

Pour les surcharges de graisses localisées : la cryolipolyse

Pour cette indication, la cryolipolyse est le traitement de choix. Cette technique novatrice cible le pannicule adipeux, et le refroidit à des températures entre -3 et 0°C tout en gardant les structures avoisinantes indemnes. Les adipocytes mis dans un contexte de froid, vont être amenés à s’auto détruire dans les mois qui vont suivre la séance. La cryolipolyse agit très bien sur la cellulite dite « molle ». Si la cellulite est fibreuse, il faudra associer au soin un autre traitement (radiofréquence ou carboxythérapie) afin de défibroser un peu la zone à traiter et faciliter l’élimination des adipocytes. Ainsi, après chaque séance nous estimons que le bourrelet est diminué de 25%. Il faut compter 3 séances à 3 semaines d’intervalle. Les résultats sont visibles sous 3 mois environs.

Pour les capitons  et l’aspect « peau d’orange » : carboxythérapie + radiofréquence/vacuum (+/- LLLT)

Cette technique combine à la fois les effets de la carboxythérapie, de la radiofréquence, du vacuum et du palper-rouler mécanique. Cette technique a un très bon effet sur la cellulite molle à aspect peau d’orange. Elle permet une destruction des adipocytes en profondeur, ainsi qu’une meilleure oxygénation des cellules et donc une amélioration de la circulation sanguine.

La peau est lissée et l’aspect cellulite est vraiment diminué. Pour de meilleurs résultats, nous associons parfois à ce soin des séances de Tinaka® ou LLLT. Les résultats peuvent être visibles dès la première séance mais sont significatifs au bout de la 6ième séance. Il faut compter une moyenne de 6 à 8 séances.

Pour perdre des cm rapidement ou faciliter le drainage : le LLLT (Tinaka®)

Cette technique traite tout type de cellulite, ce laser froid induit une modification de la perméabilité des adipocytes, qui permet à ceux-ci de se vider de leur contenu. Ils sont par la suite éliminer via la voie lymphatique. Cette technique favorise également le drainage lymphatique et est donc efficace pour les patients souffrant de rétention d’eau ou de sensation de jambes lourdes. Une perte de centimètres est visible dès la première séance, ainsi qu’une réduction de l’aspect cellulite. Pour une bonne efficacité, 6 séances en moyenne à raison de 1-2/semaines sont nécessaires.

publié: 26.10.2015

Spécialistes près de chez vous   

Interventions envisagées par les autres