Après une liposuccion – récupération post-chirurgicale


Après une intervention de liposuccion

Après une intervention de liposuccion, une partie de la solution d’injection et des cellules liquéfiés s’écouleront encore par les incisions cutanées.  La solution peut être colorée de sang, ce qui n’a rien d’inquiétant. Ces écoulements cessent environ 10 heures plus tard. Certains services laissent quelques jours sous la peau des drains pour prévenir l’accumulation de ces substances sous la peau. Afin de réduire les enflures et d’améliorer l’état de la peau, vous serez équipé d’un vêtement compressif, que vous ne devrez pas retirer durant les premières 24 heures suivant l’opération. Vous pourrez ensuite le retirer une ou deux heures par jour et le laver. La plupart des types de vêtements compressifs permettent de se rendre aux toilettes sans devoir les retirer. La durée de port de ce vêtement dépend des recommandations de votre chirurgien et peut varier selon les habitudes des équipes chirurgicales. En général il est recommandé de les porter 2 à 3 semaines (nuits comprises). La question des massages à l’aide de rouleaux est très discutée. Certains médecins les déconseillent et recommandent de laisser au repos les zones traitées afin qu’elles puissent cicatriser. D’autres recommandent de masser les zones traitées trois fois par jour au moyen d’un rouleau de cuisine en roulant délicatement 20 secondes sur ces surfaces. Après une liposuccion réalisée par technique tumescente un patient peut reprendre ses activités courantes et professionnelles 2 ou 3 jours après l’intervention. Il n’est pas conseillé de conduire un véhicule juste après une intervention de liposuccion, assurez vous qu’une tierce personne pourra vous reconduire à votre domicile après votre intervention. Il n’est pas recommandé de faire du sport durant les deux semaines suivant l’opération. Les petites plaies doivent rester couvertes par les steristrips environ 5 à 6 jours ; vous pouvez ensuite les retirer. La prise de produits analgésiques dépend des personnes. Dans la plupart des cas elle n’est pas nécessaire ou bien un ou deux cachets d’Ibuprofène suffisent. L’abdomen est une zone spécifique du point de vue d’une liposuccion. Les nerfs des muscles de l’abdomen sont relativement sensibles à une innervation de la peau de l’abdomen. Il est important de noter que lors d’une liposuccion sous anesthésie locale non seulement la graisse mais aussi le produit anesthésiant est aspiré. En conséquence vers la fin de la procédure, le patient peut ressentir une douleur plus ou moins forte, pouvant même être désagréable.  Par ailleurs la canule lors d’une liposuccion du ventre tire sur les nerfs cités ci-dessus et comme ceux-ci ne peuvent être anesthésiés, cette douleur peut être réellement inconfortable.  Une liposuccion sous anesthésie générale est généralement suivie d’un ou deux jours d’hospitalisation et il est recommandé de porter le vêtement compressif 8 à 12 semaines. Le patient ne peut pratiquer d’activités sportives durant les 4 premières semaines suivant l’opération. La durée du port du vêtement compressif dépend, quelque soit le type de liposuccion utilisé, de l’état de la peau, de la quantité de graisse aspirée, de la taille de la zone traitée et des recommandations des  services ou du chirurgien en charge.

Après une liposuccion sous anesthésie générale il vous est recommandé de remuer vos membres inférieurs, le cas échéant de vous lever et de marcher pendant un bref laps de temps. Il s’agit d’une mesure préventive contre des complications thromboemboliques. La taille des enflures et des hématomes  dépend de  l’individu. Vous sentirez probablement une raideur, douleur ou brûlure ou une perte temporaire de sensibilité. Le chirurgien peut vous prescrire préventivement un antibiotique. Ceci n’est toutefois pas courant. Il est recommandé d’utiliser des crèmes de type  Wobenzym pour faciliter le processus de cicatrisation. La plupart des enflures postopératoires commencent à se résorber entre le 7eme et le 10eme jour. Si des points de suture ont été réalisés, les fils sont généralement enlevés une semaine après la liposuccion. La plupart des brûlures et des enflures disparaissent généralement au cours des 3 semaines suivantes. La cicatrisation des plaies se fait progressivement et dépend de votre condition physique.

Ce serait une erreur de croire que votre silhouette sera transformée dès la fin de votre intervention. Les techniques actuelles de liposuccion sont moins invasives que les premières méthodes employées mais vous ressentirez quand même une certaine douleur ou des démangeaisons pendant quelques semaines. Les résultats définitifs seront visibles deux – trois mois plus tard, parfois même exceptionnellement six mois après l’opération. Certains services prévoient des visites de contrôle durant la période de convalescence afin de vérifier que des rectifications ne sont pas nécessaires et que vous ne souffrez d’aucune complication postopératoire. D’autres médecins ne procèdent pas à ce genre de contrôle et vous n’êtes sensés revenir qu’en cas de complication. Si vous avez des bleus, il ne vous est pas recommandé de vous mettre au soleil pour bronzer. Vous ne pourrez pas non plus vous exposer au soleil durant une période d’au moins 3 à 6 mois tant que vos cicatrices n’auront pas blanchi. Durant toute cette période vous pouvez couvrir ces cicatrices avec de la crème ayant un facteur de protection élevé ou avec des pansements.

publié: 15.02.2011

Consultez un spécialiste dans le domaine : Liposuccion.

Interventions envisagées par les autres