Sérome tardif sur prothèse mammaire

Le forum de discussion ne remplace en aucun cas une consultation personnelle au cabinet du médecin.

Sérome tardif sur prothèse mammaire

Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 2 J'aime
Bonjour,

Opérée en 2007 il y a 11 ans d'une AM de 265cc sous le muscle, prothèses rondes texturées dont je ne connais pas la marque.

Pendant 11 ans tout à bien été.

Depuis quelques jours j'ai eu des symptômes au sein droit : chaud, douloureux comme des pincements à l'intérieur, douleur accentuée aux mouvements du bras et finalement induration et gonflement important.
Avant hier j'ai vu mon médecin traitant, le même après-midi j'ai fait une échographie et une mammographie et hier vu un chirurgien plasticien et refait une échographie cette fois avec une ponction pour demande de cytologie.

Mon médecin traitant m'a prescrit une échographie + mammographie.
Résultats :
- image de double contour de la prothèse droite
- Collection de liquide péri-prothétique droite, contenu de la prothèse paraissant bien anéchogène : "rhume de prothèse ?"
- A compléter par une IRM
- Le radiologue me conseille de pendre des antiinflammatoires en attendant.

RDV avec un chirurgien plasticien
- Il me dit de suite qu'un "rhume de prothèse" cela ne veut rien dire
- Demande IRM pour exclure/rechercher : lymphome de prothèse (ALCL) rare mais à vérifier, rupture prothèse ou perspiration du gel de silicone ?
- Le médecin a de suite demandé une échographie avec ponction et prévu un IRM pour le 14 juin
- Il me dit que dans tous les cas il faudra retirer les prothèses : si lymphome on retire et on en remet pas , sinon remplacent des prothèses

RDV avec radiologue pour l'échographie + ponction
- Impressionnant la quantité de liquide qui a été retirée, une seringue complète je ne sais pas de combien de cc. Le docteur dit qu'il reste 6mm de liquide tout autour de la prothèse
- La radiologue me rassure les lymphomes de prothèse sont très rares et mes prothèses ont 11 ans. Texturées il s'agit peut-être juste d'une irritation des tissus en contact le "rhume de prothèse"
- Le liquide ponctionné part pour la cytologie résultat dans 1 semaine
- La radiologue me conseille de prendre des anti inflammatoire en attendant, pour soulager la douleur et me dit qu'en cas de "rhume de prothèse" cela peut vraiment aider.

Depuis la ponction d'hier le sein a dégonflé un peu mais pas complétement.

Je ne demande évidemment pas de consultation ou diagnostic en ligne. J'ai RDV avec le chirurgien le 25/6 il aura les résultats de la cytologie et de l'IRM et je verrai les suites avec lui.

Personnellement, je crois à une réaction inflammatoire soit en réaction à une fuite de silicone soit à l'irritation par la texture de la prothèse car j'ai des symptômes inflammatoires : sein ET bras (jusque dans les doigts) droits gonflés, chauds et douloureux.

Les 2 radiologues consultés parlent de "rhume de prothèse" le chirurgien dit que cela ne vaut rien dire. Le "rhume de prothèse" serait ce que le chirurgien appelle "sérome" de cause à définir ?

Qui aurait eu un sérome tardif ? Pour moi après 11 ans. Comment cela a-t-il été soigné ?

Je me demande, vu que le remplacement des prothèses me semble une nécessite (usées après 11 ans) vaut-il mieux des prothèses lisses ? Le lymphome de prothèse semble apparaitre sur les prothèses texturées, idem pour le risque d'irritation des tissus autour de la prothèse.
Dans ce cas quels inconvénients aux prothèses lisses : plus de risque de coque ?

Enfin voilà tous témoignages sur les séromes tardifs de prothèses sont les bienvenus, juste peut être pour me rassurer et me sentir moins seule dans ce cas.

Merci
Dr Rani Makhoul  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 184 réponses
  • 95 J'aime
Bonjour Madame,
Plusieurs éléments pour répondre à vos interrogations :
- ce que les radiologues appellent "rhume de prothèse" correspond à un sérome tardif
- le sérome tardif doit faire exclure de principe un ALCL, mais c'est un diagnostic fort heureusement très rare
- le sérome tardif est souvent lié à des prothèses anatomiques macrotexturées Allergan (pas toujours, mais souvent)
- dans ce cas-là, d'autant plus que cela fait 11 ans que vous les avez, il faut changer les prothèses en mettant en place des prothèses moins texturées. Si vos prothèses sont rondes, vous pouvez mettre des prothèses rondes lisses, par contre les anatomiques lisses n'existent pas, par conséquent si vous avez des anatomiques il faudra les remplacer par des anatomiques moins texturées (comme par exemple les prothèses Sebbin).
En espérant avoir répondu à vos questions,
Très cordialement,
Dr Makhoul
excellence-esthetique.fr
Stéphanie  |  visitor  |  Bretagne
  • 15 réponses
  • 2 J'aime
Merci pour votre réponse.

Oui l'analyse du liquide est en cours pour, je l'espère, exclure un ALCL. Et un IRM prévu dans 2 jours.

Mes prothèses sont rondes rondes et texturées mais je ne sais pas de quelle marque ni quelle "niveau" de texture.

Est-ce qu'une rupture de prothèse peut également provoquer ce genres de symptômes ? Ou cela passe inaperçu ?

Répondre à Stéphanie

Dr Rani Makhoul  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 184 réponses
  • 95 J'aime
Une rupture de prothèse peut effectivement donner un épanchement, de toute façon l'IRM permettra d'y voir plus clair.

Dans tous les cas il paraît effectivement plus souhaitable de mettre des prothèses lisses, ou éventuellement microtexturées.

Très cordialement,

Dr Makhoul

D'autres recommandations similaires

Consultez un spécialiste dans le domaine : Augmentation mammaire (Implants mammaires).

Indications connexes

Spécialistes près de chez vous