Qu’est ce qu’une coque ?

Le forum de discussion ne remplace en aucun cas une consultation personnelle au cabinet du médecin.

Qu’est ce qu’une coque ?

FAQ
FAQ
  • 153 J'aime
Dr Olivier Gerbault  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 2251 réponses
  • 663 J'aime
Il s’agit d’une complication actuellement rare des prothèses mammaires. Elle se traduit par un ou les deux seins qui deviennent fermes, voire durs, parfois douloureux, avec dans les cas les plus avancés une distorsion de l’aspect de la poitrine.
Si l’on ne connaît pas leur cause exacte, on sait qu’elles sont favorisées par des infections parfois de germes présents sur la peau ou dans la glande, et par les hématomes. Le chirurgien peut ainsi tenter de minimiser leur risque en utilisant toutes les mesures les plus draconiennes pour lutter contre ces deux facteurs.
Il n'existe pas actuellement de médicament pour les traiter et seule une réoperation peut les supprimer dans les cas de coques évoluées, encore une fois très rares à l'heure actuelle.

Dr Olivier Gerbault
Chir. Esthétique Plastique & Reconstructrice
3-5 Cours Marigny - 94300 Vincennes
tel: (Les coordonnées du médecin ont été supprimées. Pourquoi?).30.
www.chir-esthetique.fr
Membre de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice & Esthétique
Membre de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques & Plastiques
Membre de l' International Society of Aesthetic & Plastic Surgery
Membre de l' American Society of Aesthetic & Plastic Surgery
Membre de la Rhinoplasty Society
Dr Pierre Bensa  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Dijon
  • 798 réponses
  • 160 J'aime
C'est une réaction à corps étranger.Elle est tout à fait normale et invisible et non palpable.Parfois elle devient palpable voire visible en cas d'hématome post opératoire, de mauvaise technique opératoire ou de problème exceptionnel de cicatrisation. Docteur Pierre Bensa
Dr Letertre Philippe  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Nice
  • 15 réponses
  • 3 J'aime
une coque est une réaction inflammatoire qui se forme autour de l'implant et qui peut durcir avec le temps. Le sein peut devenir inesthétique, non mobile par rapport au thorax. Les massages après l'opération permettent de réduire de manière importante les risque de coques périprothétiques.
Dr Aurélie Fabie-Boulard  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Toulouse
  • 208 réponses
  • 6 J'aime
ANOMALIE DE CICATRISATION DE L'ENVELOPPE AUTOUR DES PROTHESES RENDANT LE SEIN TROP FERME À DOULOUREUX ET DEFORMÉ
Dr Karim Bouzid  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Alger
  • 317 réponses
  • 69 J'aime
Il s'agit d'une induration du sein qui survient dans les semaines qui suivent l'intervention Il existe plusieurs stades dans la classification des coques Les stades III et IV où l'induration est importante, nécessitent une reprise chirurgicale. Cette complication avec les implants modernes, survient dans 3% des cas.
Dr Nicolas Zwillinger  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 304 réponses
  • 34 J'aime
une reaction fibreuse et dure des tissus autour de la prothese qui peut necessiter le retrait des implants ou leur changement de position
plus d'informations ici:XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Dr Thomas Gahagnon  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Lille
  • 70 réponses
  • 6 J'aime
bonjour, Une coque est une réaction physiologique cicatricielle autour de tous les corps étrangers implantés dans le corps humain (pace maker, implantons, prothèses mammaires...). C'est une sorte de barrière qui isole le corps étranger du reste de votre corps. Parfois cette coque peut devenir pathologique en se rétractant. C'est en général dû à un vieillissement de l'implant qui irrite la coque. Les différents stades décrits correspondent d'abord un sein plus ferme, puis une déformation visible, puis une douleur. Il faut en général envisager de traiter la cause : l'implant , en le changeant. Dans certains cas la coque sera ôter en totalité ou juste sectionner afin de détendre la loge.
Dr Cyrille Serra  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Papeete
  • 427 réponses
  • 91 J'aime
On appelle coque le phénomène inflammatoire cicatriciel péri prothétique qui aboutit a une fermeté excessive a la palpation de la poitrine(la prothèse est enserrée dans la rétraction cicatricielle} voire a un stade ultime a une déformation douloureuse de la poitrine.
Dr. Thucydides Rodrigues Lopes  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Porto Alegre
  • 22 réponses
  • 1 J'aime
Une coque c'est une réaction de l'organisme, à corps étranger, autour de la prothèse, pouvant être douloureux, et pouvant déplacer la prothèse. Il y a 4 degrés de contraction de la coque péri-prothétique selon Backer. L'incidence de la coque est de 2% à 4 %, indépendamment du chirurgien et de la technique utilisée.
V@lye  |  visitor  |  Grand Est
  • 577 réponses
  • 123 J'aime
Merci pour tout les renseignements... c'est toujours utile

Répondre à V@lye

V@lye  |  visitor  |  Grand Est
  • 577 réponses
  • 123 J'aime
Je revois mon chirurgien pour les un an dans les prochains jours de mon augmentation mammaire (correction de ptose avec implans) et comme j'ai eu des petits soucis avec la cicatrice de l'aérole, et je trouve que mon sein droit est un peu plus dur que l'autre, et un peu douloureux aussi... j'espère que je fais pas une coque..

Répondre à V@lye

V@lye  |  visitor  |  Grand Est
  • 577 réponses
  • 123 J'aime
ps ... j'ai fait une mammographie et une échographie de controle et je serais rassurée une fois que la visite sera faite... donc après le 25 juillet je serais rassurée complètement
Dr Jean-Philippe BINDER  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris, Enghien les bains, Rueil-Malmaison
  • 34 réponses
  • 4 J'aime
La réaction physiologique, normale et constante de l’organisme humain en présence d’un corps étranger, est de l’isoler des tissus environnants en constituant une membrane hermétique qui va entourer l’implant et qu’on appelle « capsule périprothétique ». Normalement, cette membrane est fine, souple et imperceptible, mais il arrive que la réaction s’amplifie et que la capsule s’épaississe, devienne fibreuse et se rétracte en comprimant l’implant, prenant alors le nom de « coque ». Selon l’intensité du phénomène, il peut en résulter : un simple raffermissement du sein, une constriction parfois gênante, voire une déformation visible avec globulisation de la prothèse aboutissant à l’extrême à une sphère dure, douloureuse, plus ou moins excentrée. Cette fibrose rétractile est parfois secondaire à un hématome ou une infection, mais la plupart du temps sa survenue reste imprévisible, résultant de réactions organiques aléatoires. De gros progrès ont été réalisés ces dernières années en matière de techniques chirurgicales, mais surtout de conception et de constitution des implants, aboutissant à une diminution très sensible du taux de coques et de leur intensité. Le cas échéant, une réintervention peut corriger une telle contracture par section de la capsule (« capsulotomie »).
Dr Schmitz Serge  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Luxembourg
  • 22 réponses
Une coque est une sorte de membrane qui se forme autour de tout tissu étranger afin de l'isoler et se protéger.
Dr Robin Van Look  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Anvers London
  • 87 réponses
  • 18 J'aime
une cocque est la cicatrice qui se forme autour de l'implant. Quand elle reste fine et moux il n'y a aucun problem. Les problemes de cocques se forment quand elle se retraissise et quand elle devient trop durre
elisenna55  |  visitor  |  Grand Est
  • 1 réponses
Bonjour,
J'ai eu en septembre 2011 l'ablation des deux glandes mammaires avec reconstruction immédiate. En juin 2012, changement des prothèses pour masquer le coup de hache qui laissait un trou au dessus de ma "poitrine".
7 mois après, coque à chaque sein avec de plus une boule au dessus du sein droit qui correspond parait-il au muscle qui serait remonté !! Aujourd'hui ma poitrine est difforme et j'envisage de changer de chirurgien car il avoue en plus avoir effectivement raté son travail. Quels sont mes recours, ai-je une chance de pouvoir rattraper une poitrine digne de ce nom ????? Merci de me répondre
Dr Jean-Louis Séchaud  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Paris
  • 57 réponses
  • 6 J'aime
Bonjour,
une coque sur implants mammaires est un épaississement de la capsule fibreuse qui se constitue autour de la prothèse.Cette capsule périprothétique est normalement tres fine et souple mais dans certains cas elle s'épaissie comme peut le faire une cicatrice sur la peau et le sein a alors une consistance plus ferme
Dr Romain Weigert  |  Basic member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Bordeaux
  • 51 réponses
  • 3 J'aime
La réaction physiologique, normale et constante de l’organisme humain en présence d’un corps étranger, est de l’isoler des tissus environnants en constituant une membrane hermétique qui va entourer l’implant et qu’on appelle « capsule périprothétique ». Normalement, cette membrane est fine, souple et imperceptible, mais il arrive que la réaction s’amplifie et que la capsule s’épaississe, devienne fibreuse et se rétracte en comprimant l’implant, prenant alors le nom de « coque ». Selon l’intensité du phénomène, il peut en résulter : un simple raffermissement du sein, une constriction parfois gênante, voire une déformation visible avec globulisation de la prothèse aboutissant à l’extrême à une sphère dure, douloureuse, plus ou moins excentrée.
Cette fibrose rétractile est parfois secondaire à un hématome ou une infection, mais la plupart du temps sa survenue reste imprévisible, résultant de réactions organiques aléatoires.
De gros progrès ont été réalisés ces dernières années en matière de techniques chirurgicales, mais surtout de conception et de constitution des implants, aboutissant à une diminution très sensible du taux de coques et de leur intensité. Le cas échéant, une réintervention peut corriger une telle contracture par section de la capsule (« capsulotomie »).

Très cordialement,
Dr Weigert
MISS6  |  visitor  |  Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • 2 réponses
> Bonjour,
>
> Je me suis faite opérer pour une augmentation mammaire et changement de prothèses il y a quelques mois par un monsieur qui se dit être un des plus grands chirurgiens de France et qui opère dans une clinique que je ne peux pas citer ici puisque mes messages sont effacés, le nom du chirurgien également... D'ailleurs on se demande ici si il n'y a pas de fake comme dans d'autres forum car il y a beaucoup d'éloges mais lorsque cela ne va pas on ne laisse pas s'exprimer les gens !!! Curieux...
> Suite à cette opération, mes seins avaient une asymétrie de presque 2 cm entre les 2 mamelons. Un sein était gonflé, la cicatrice du mamelon pincée et en quelques jours mon sein était complètement déformé. Il est ré-intervenu sur le sein droit mais les dégâts se sont amplifiés : la prothèse se déformant de telle sorte que le sein présentait des bosses de plastique... Je me suis faite réopérer près de chez moi à Nice il y a quelques jours et le cauchemar continue... J'ai cette asymétrie qui jour après jour se reforme, le mamelon est rétracté et la cicatrice est pincée comme adhérente au chair ce qui donne une affreux galbe le sein est gros. On a décelé un peu d'eau autour de cette prothèse suite à une écho mais ce que je constate en voyant les photos avant et à présent le déroulement est le même et l'horreur est sous mes yeux.
> J'ai 2 seins de formes et de volume différents très asymétriques... Je n'en peux plus et rentre à nouveau en dépression mais cette fois-ci très grande car j'ai l'impression que mon cauchemar n'en finit pas. Moi qui voulait de l'esthétique j'ai un charlatan à l'origine qui m'a fait de l'inesthétique et un chirurgien qui n'a pas fait grand-chose pour chercher la cause... Loge et ou sillon à refaire, cicatrice à bien maîtriser...
> Voilà je voudrais vous demander ce que vous en pensez et si vous pensez qu'il vaut mieux que j'aille au Brésil, aux Etats-Unis ou Amérique du sud où semble t-il les chirurgiens sont plus performants pour la connaissance de ces erreurs et des rattrapages. En tout cas un explication serait bienvenue.
Dr Olivier Gerbault  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 2251 réponses
  • 663 J'aime
Bonjour madame,
je comprends votre souffrance et le desespoir que vous devez ressentir.

Il est très difficile de vous répondre sans vous avoir examinée et sans avoir au moins vu les photos de votre poitrine avant et après vos différentes interventions. Par ailleurs, il faudrait connaître les caractéristiques de vos implants, les voies d'abord, le positionnement des prothèses, les gestes associés eventuels..

J'effectue pour ma part fréquemment des chirurgies secondaires après augmentation mammaire problématique, et je dois reconnaître qu'il peut s'agir parfois d'interventions très complexes. Peut être pourrai je vous donner les coordonnées de confrères compétents dans ce domaine sur Nice, Marseille ou Aix.

J'espère qu'une solution sera trouvée pour vos déboires.

Bien cordialement


Dr Olivier Gerbault
Chir. Esthétique Plastique & Reconstructrice
3-5 Cours Marigny - 94300 Vincennes
tel: (Les coordonnées du médecin ont été supprimées. Pourquoi?).30.
www.chir-esthetique.fr
Visiting professor of the International Society of Aesthetic and Plastic Surgery
Membre de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice & Esthétique (SOFCPRE)
Membre de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques & Plastiques (SOFCEP)
Membre de l' International Society of Aesthetic & Plastic Surgery (ISAPS)
Membre de l' American Society of Aesthetic & Plastic Surgery (ASAPS)
Membre de la Rhinoplasty Society
Membre de la Rhinoplasty Society of Europe
Kateřina Stuchlíková
Kateřina Stuchlíková  |  Modérateur
  • 122 réponses
Bonjour Miss6, cela nous fait plaisir que vous consultez votre probleme sur notre portail. Je regrette de votre opération ratée et j´espere bien que vous allez trouver une bonne solution, peut etre un conseil du Dr Gerbault pourrait vous diriger vers le bon chemin. Nous ne voulons pas empecher aux visiteurs de publier des expériences négatives car meme ces cas, présentés de bonne facon, peuvent aider aux autres patients d´éviter des risques et des erreurs. En ce qui concerne la publication des noms concrets des médecins, la situation est un peu différente. Nous ne pouvons pas juger de loin les cas particuliers, pour publier le nom de médecin il nous faudrait une confirmation professionnel ou judiciaire de la faute de médecin. Néanmoins, j´apprécierais beaucoup quand vous vous décideriez de décrire votre expérience dans une bonne section : http://www.estheticon.fr/patients/augmentation-mammaire-implants-mammaires
Un témoignage complété par des photos peut aider aux autres patientes encore plus.

Je vous souhaite que vous trouvez la bonne solution le plus tot possible et vous reprenez votre vie normale.
MISS6  |  visitor  |  Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • 2 réponses
Bonjour,

Je remercie M. Gerbault pour sa réponse. Vous comprenez que je ne puisse pas envoyer les photos de mes seins avant et après (les nombreux et similaires après) sur le site, ayant déjà moi-même de grosses difficultés à me regarder dans une glace... C'est pourquoi, je veux bien adresser au docteur mes photos si il le souhaite pour avoir son opinion.
Par ailleurs, il m'est difficile de dire ce qu'ont fait les chirurgiens car je n'ai jamais eu d'explication, ceux-ci étant très vagues lors de toute demande. Tout ce que je peux dire c'est que ce sont des prothèses anatomiques et texturés. Je suis une personne saine et sans antécédent médical et je cicatrise très bien... Je pourrai vous en dire plus mais en privé car je n'aime pas trop m'exposer.
Je tiens à remercier également Mme Stuchlikova pour son soutien, à bientôt.
V@lye  |  visitor  |  Grand Est
  • 577 réponses
  • 123 J'aime
Bonsoir Miss..

Merci pour ton témoignage qui m'a beaucoup ému.. et personne n'est à l'abri d'une erreur, et dommage que l'on puisse pas vraiment d'exprimer, car ça fait aussi réfléchir...
Pierre de Lune  |  visitor  |  Nouvelle-Aquitaine
  • 4 réponses
Bonjour, suite à mon opération le 25 février dernier, j'ai moi aussi rencontré un problème du côté droit. Tout d'abord, le lendemain de l'opération, le chirurgien m'a annoncé qu'il avait eu un problème avec un côté mais n'a jamais voulu me dire quel problème, il reste très vague. J'ai eu terriblement mal au sein droit juste après l'opération et pendant des semaines. J'ai également eu un incroyable hématome violet qui m'ait descendu jusque dans le pubis ! Puis, au bout d'environ quinze jours, lorsque mes seins ont dégonflé des suites de l'opération, je me suis aperçue avec horreur que mon sein droit était complètement déformé et formait presque un angle droit à l'extérieur. J'ai aussitôt pris rendez-vous avec le chirurgien qui me dit qu'un peu de massage suffira à faire rentrer les choses dans l'ordre mais que je ne faisait pas de coque. Bien évidemment aucun massage n'y a rien fait et la déformation est toujours là, d'ailleurs, je me massais déjà avant qu'il voit cette déformation . Il m'a également prescrit des séances de kiné pour décoller les cicatrices aréolaires cette-fois et en me voyant, le kiné a suggéré qu'une artère mammaire avait pu être sectionnée (car le chir m'avait dit que j'avais beaucoup saigné du côté droit uniquement) et que le sang, en coagulant, aurait comme cimenté la prothèse. Est-ce possible ? Aujourd'hui, le chirurgien me dit que je fais une coque de stade 1 à 2 mais je suis presque certaine que non, qu'il y a un autre problème qu'il ne me dit pas lié à une mauvaise pose. Mon sein droit est plus haut que le gauche car la prothèse ne descend pas. Il doit me réopérer le 25 octobre prochain mais je suis terrifiée à l'idée que cela puisse être encore plus disgracieux. A quoi mon aréole va-t-elle ressembler après deux ouvertures successives ? Au toucher, mon sein est souple et je ne sens aucune différence avec l'autre qui ne présente pas de problème. Le nom de ce chir m'a été donné par mon médecin traitant qui ne le connaissait pourtant pas et personne autour de moi ne le connais. Je souhaiterais donc vivement avoir l'avis d'un autre professionnel mais il n'y en a pas autour de chez moi et je ne sais plus a qui m'adresser pour savoir ce que j'ai réellement et si je dois accepter de me faire réopérer. D'avance merci pour les réponses que vous pourrez m'apporter.
Pierre de Lune  |  visitor  |  Nouvelle-Aquitaine
  • 4 réponses
personne pour répondre ?

Répondre à Pierre de Lune

Pierre de Lune  |  visitor  |  Nouvelle-Aquitaine
  • 4 réponses
Bonsoir Monsieur, je vous remercie de m'avoir répondu. J'ai obtenu hier le nom d'un autre chirurgien à La Rochelle pour un deuxième avis. Il se pourrait, d'après ce que j'ai lu, que j'ai bien une coque sans doute dû à l'hématome mais dans ce cas, cela signifie que je l'ai eu tout de suite car la déformation était visible au bout d'une dizaine de jours mais je pense que mon chirurgien qui est jeune n'en avait jamais vu et n'a pas su reconnaître ce problème ce qui explique pourquoi il m'a toujours dit que je ne faisais pas de coque. Je n'ai eu que des contrariétés avec ce chirurgien qui ne m'a pas laissé choisir la taille de mes prothèses (je voulais des tout petits seins et je les trouve trop gros)ni le choix de l'emplacement des cicatrices, je ne voulais pas que l'on touche à mes aréoles (qui maintenant sont difformes avec des cicatrices collées) et lui ne sait pas faire autrement. Je regrette de ne pas avoir été plus ferme et de ne pas être allée consulter un autre chirurgien. J'avais déjà payé une visite et il aurait fallut que j'attende encore trois mois pour un rendez-vous alors, comme il me l'a demandé, je lui ai fait confiance. J'ai eu tors alors je voudrais dire à toutes celles qui ne sont pas totalement satisfaite de leur premier rendez-vous de ne surtout pas hésiter d'aller ailleurs. Tant pis pour le coût de la visite qu'il faudra repayer et du temps que cela peu prendre mais surtout ne faites pas la même erreur que moi. Aujourd'hui je m'en mords les doigts. Si, en message privé vous désirez avoir d'autres renseignements, n'hésitez pas à me contacter. Merci et bonne chance aux futures opérées.
Dr Olivier Gerbault  |  Premium member  |  Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique  |  Vincennes
  • 2251 réponses
  • 663 J'aime
Bonsoir madame
il est sain d'avoir un deuxième avis avant de se refaire opérer. Tout d'abord, il vous faut obtenir votre compte rendu opératoire en le demandant à votre chirurgien.
Ensuitre, il y a de nombreux excellents chirurgiens plasticiens de La Rochelle à Bordeaux en passant par Poitiers, et vous pouvez effectuer une recherche par vous même, ou demander à votre gyneco...
Les hématomes favorisent fortement la survenue de coques. Il est raisonnable d'expérer qu'une chirurgie correctrice bien menée permettra de résoudre votre problème.
Je vous souhaite bonne chance pour la suite.
Bien cordialement

Dr Olivier Gerbault
Chir. Esthétique Plastique & Reconstructrice
3-5 Cours Marigny - 94300 Vincennes
tel: (Les coordonnées du médecin ont été supprimées. Pourquoi?).30.
www.chir-esthetique.fr
Visiting professor of the International Society of Aesthetic and Plastic Surgery
Membre de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice & Esthétique (SOFCPRE)
Membre de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques & Plastiques (SOFCEP)
Membre de l' International Society of Aesthetic & Plastic Surgery (ISAPS)
Membre de l' American Society of Aesthetic & Plastic Surgery (ASAPS)
Membre de la Rhinoplasty Society
Membre de la Rhinoplasty Society of Europe
Pierre de Lune  |  visitor  |  Nouvelle-Aquitaine
  • 4 réponses
Bonjour Monsieur Gerbault, j'ai suivi votre conseil et suis allée consulter un autre chirurgien à La Rochelle pour un autre avis. Mais maintenant, qui a raison ? Car, bien évidemment les deux avis diffèrent. Je suis quand même plus tentée par le deuxième qui me dit que si j'étais sa femme il ne toucherait à rien et qui ne comprend pas comment mon chirurgien à l'intention de faire pour me retirer une coque de stage 1 à 2 par l'aréole. Je lis un peu partout que le stade 1 à 2 ne se réopère pas. Il semblerait donc bien que j'ai une coque alors que mon chir m'a toujours dit que je n'en faisais pas, autrement dit, il n'a pas su la détecter alors que 10 jours après l'opération mon sein présentait déjà la déformation qu'il a aujourd'hui. J'ai l'impression qu'il ne sait pas trop lui-même et qu'il voit cela pour la première fois car il n'est pas très âgé. Je crois que je vais refuser cette nouvelle intervention car je ne veux plus que l'on touche à mes aréoles, je ne l'ai jamais voulu d'ailleurs mais je n'ai pas eu le choix. Mon chir me dit tout et son contraire,la liste de ses contradictions est longue,je suis complètement perdue et je n'ai plus confiance du tout...

Consultez un spécialiste dans le domaine : Augmentation mammaire (Implants mammaires).

D'autres recommandations similaires

Lilieee1 08.10.2017
Ça en vaut la peine

Peau tendue entre mes seins après une augmentation mammaire: jai été opéré pour une augmentation mammaire il y a maintenant 13 mois . Jai des implants polytech 760 cc sous muscles. Seulement jai mal car je sens ma peau t... Plus 

6 J'aime   85 Commentaires  

Augmentation mammaire (Implants mammaires) - Vidéos associées

Augmentation mammaire

97% satisfaction. Basé sur 6730 témoignages de patients.

Spécialistes près de chez vous