Quel type de surface de l'implant convient le mieux à votre augmentation mammaire ?

Auteur:

Le type de l'implant est un aspect important à considérer si vous êtes intéressée par une augmentation mammaire. Bien que la taille et la forme de l'implant soient les facteurs à prendre en compte, la surface de l'implant joue également un rôle clé si vous souhaitez obtenir un résultat à long terme. Dans l'article suivant, nous allons traiter de différents types de surfaces d'implants.

Quelles sont les possibles surfaces des implants mammaires ?

  • lisses
  • micro-texturées
  • macro-texturées
630361
Implants mammaires

Traditionnellement, les types de surface d'implants mammaires étaient considérés comme lisses ou texturés. Il existe maintenant une classification internationale standard qui distingue les implants lisses, micro-texturés et macro-texturés.

Les surfaces lisses avancées avec des caractéristiques hautement développées présentent un risque considérablement réduit de contracture capsulaire au cours des cinq premières années après l'augmentation mammaire par rapport aux implants lisses traditionnels et micro- et macro-texturés.

Des complications telles que la formation tardive de séromes et de doubles capsules ne sont pas rapportées avec ces surfaces lisses avancées.

Avantages et inconvénients possibles de différents types de surface de l'implant mammaire

Plus la surface des implants est rugueuse, plus ils adhèrent au tissu.

Les implants lisses ont généralement un aspect et une sensation plus naturels et peuvent se déplacer librement dans les poches après une augmentation mammaire. Bien que cette dernière caractéristique puisse permettre à l’implant de mieux imiter le mouvement des seins naturel, elle peut également conduire à une malposition de l’implant au fil des ans.

Au cours de la guérison, les implants macro-texturés adhèrent aux tissus qui les entourent ce qui les empêche de glisser et de pivoter dans les seins.

La plupart des sources publiées indiquent que le taux des contractures capsulaires soit plus élevé en cas des implants lisses traditionnels par rapport aux implants macro-texturés ; par contre, il y a des publications qui contredisent cette affirmation, indiquant que les taux de contracture capsulaire entre implants lisses et macro-texturés sont comparables : la contracture capsulaire dépend dans ce cas-là de la position de l'implant (sur ou sous le muscle).

Toutefois, les implants macro-texturés, en particulier ceux à texture rugueuse, présentent également des inconvénients : la fixation de l’implant au tissu peut entraîner un plissement de l’implant, qui peut ensuite contribuer à la rupture de l’implant. Les implants macro-texturés sont également plus souvent associés à BIA-ALCL (lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires) et à des doubles capsules que des implants lisses ou micro-texturés traditionnels.

Aucun consensus n'a été atteint jusqu'à présent concernant la question s'il existe une différence significative entre les implants traditionnels lisses et texturés en ce qui concerne le risque d'infections, hématomes, séromes, malpositions et déformations.

prsa breast zvetseni
Augmentation mammaire

Pourquoi considérer la surface de l'implant lors du choix de la prothèse mammaire idéale ?

Lors de la comparaison de différents types d'implant, il est nécessaire de prendre en compte la fixation dans le tissu de la poche et aussi le résultat esthétique de l'augmentation des seins ainsi que la compatibilité avec le tissu environnant.

Des implants qui favorisent l’adhérence au tissu soulèvent les seins en les empêchant de tomber. Pour nos patients, cependant, la sécurité joue un rôle majeur, notamment en ce qui concerne la compatibilité des tissus avec les implants !

Quelle est la relation entre la surface de l'implant et la sécurité ?

Les surfaces rugueuses et macro-texturées ont été associées à une fréquence plus élevée de complications inflammatoires chroniques à long terme (1), telles que sérome tardif, doubles capsules et des cas de BIA-ALCL rapportés à ce jour.

Environ 1,5 million de procédures d'augmentation mammaire sont effectuées chaque année. Il n'y a que 600 cas connus de BIA-ALCL au total dans le monde. Cependant, nous devons toujours prendre ce problème très au sérieux.

En décembre 2018, le plus grand fabricant d'implants mammaires avec certification FDA au monde n'a pas obtenu le renouvellement de la certification CE pour les implants texturés. Pour cette raison, ces implants ont été retirés du marché. La santé est notre plus grand atout : la sécurité joue un rôle majeur par rapport au choix d'implant mammaire.

ergonomix front gradient
Implants mammaires

Implants mammaires : votre sécurité a une priorité absolue

Je préfère les implants qui sont classés comme prothèses mammaires lisses selon les normes internationales mais qui ne sont pas identiques à l’ancienne génération d’implants lisses qui présentaient de nombreux inconvénients.

Je choisis surtout des implants qui font l'objet des recherches scientifiques afin de pouvoir minimiser les risques possibles. C'est par exemple la nanosurface de ces implants qui contribue à la minimisation des risques (l'un des fabricants des implants avec une nanosurface spéciale est par exemple l'entreprise Motiva).

Il faut avoir de nombreuses preuves pour pouvoir effectuer une évaluation statistique des implants mammaires. Personnellement, j'utilise des implants qui montrent une réduction de la contracture capsulaire à moins de 1 % au cours des cinq premières années. Aucune apparition de sérome tardif et aucune formation de double capsule n'ont été observées.

Cela suggère une tolérance tissulaire améliorée. En plus, certains implants ont une couche barrière qui empêche l'écoulement du gel de silicone. Parfois il est même possible de voir de ses propres yeux que l'implant n'est pas endommagé comme la couche barrière colorée permet un contrôle visuel de son intégrité.

Toutes ces considérations sont importantes pour moi et mes patients en ce qui concerne la sécurité des implants en silicone.


(1) Hall-Findlay EJ. Breast Implant Complication Review: Double Capsules and Late Seromas Plast. Reconstr. Surg. 2011;127: 56-66. doi: 10.1097/PRS.0b013e3181fad34d

publié: 04.04.2019

Auteur

Le docteur Paul Seknadje exerce la chirurgie plastique depuis 25 ans. Il est spécialiste dans les interventions combinées, opérations après grossesse et post-bariatriques. Ses méthodes permettent d'améliorer la silhouette en une seule intervention

Discussion sur le thème

Augmentation mammaire (Implants mammaires) - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

Spécialistes près de chez vous   
Interventions envisagées par les autres