Implants mammaire ou injection de graisse dans les seins: Comment choisir ?

La procédure d'augmentation mammaire par implants est présente depuis les années 1960. Environ 50 ans plus tard, l'opération s'est transformée en une intervention très fiable et très répandue chez les femmes pour améliorer la forme ou le volume de leurs seins. Les implants mammaires ne modifient pas de manière significative la position du sein. Il ne fait aucun doute que la majorité des femmes se sentent beaucoup mieux lorsqu'elles considèrent leurs seins comme un atout et non comme un complexe. En France plus de 400 000 femmes ont eu recours à l’augmentation mammaire par prothèses.

Le dilemme ou la controverse entre les implants mammaires en silicone et les implants mammaires salins a été résolu depuis déjà quelques années. Il n'y a aucun risque connu de problèmes de santé avec les implants mammaires en silicone. Ils sont parfaitement sûrs et sont retournés sur le marché depuis un certain temps. Ils ne nécéssitent pas d’être changés au fil du temps, sauf si la patiente désire augmenter le volume.

À mon avis, la seule raison d'avoir recours aux implants remplis de solution saline est qu'ils sont légèrement moins chers. Pour ma part je ne pose pas ce type d’implant car il y a un risque de dégonflement de la prothèse et donc d’asymétrie mammaire au bout de quelques années. Les implants mammaires en silicone sont fabriqués par plusieurs fabricants et, à l'heure actuelle, j'utilise des implants de gel de silicone Allergan, Sebbin ou Eurosilicone. Ils sont fabriqués avec différents diamètres de base et projections mesurés en centimètres. Une bonne consultation pré opératoire comprend la prise de mesure de la patiente pour déterminer la taille d’implant la plus appropriée et adaptée.

L’augmentation mammaire par prothèse est possible sur toutes les patientes, la seule limite peut être de devoir coupler cette intervention avec un lifting mammaire sur une poitrine ayant une ptose mammaire.

mammarie
Augmentation mammaire 350 ml, patiente de 28 ans, augmentation mammaire par incision aréolaire inférieure.

Qu’en est-il du lipofilling mammaire ?

L'utilisation du transfert de graisse appelé lipofilling a émergé depuis quelques années et a donc offert aux femmes la possibilité de donner du volume supplémentaire à leurs seins sans que cela se voit et sans devoir accepter un corps étranger.

Le lipofilling, appelé aussi liposculpture à l’avantage de pouvoir harmoniser tout une silhouette en se séparant des excédents de graisse et bourrelets disgracieux, pour rétablir le volume dans la poitrine en réinjectant la graisse purifiée. Il y a un vrai engouement pour cette technique de chirurgie esthétique.

1 photo avant apres augmentation mammaire benhamou 3671 photo avant apres augmentation mammaire benhamou 397 (800x400)

On y voit cependant quelques limites au niveau du résultat :

Toute la graisse ne survie pas à ce transfert et 30% se résorbe au cours des premiers mois, cela signifie que vous n'avez aucune augmentation de taille fiable. De plus, si vous êtes relativement fine, vous risquez de ne pas avoir suffisamment de graisse récoltable pour obtenir l'augmentation souhaitée du volume de votre sein.

Je pense que les implants mammaires en gel de silicone sont la meilleure option pour l'agrandissement du sein - le transfert de graisse est plutôt destiné à pouvoir asymétriser un sein ou ajouter un peu de galbe mais pas à gagner une ou plusieurs taille de bonnet.

https://www.docteur-benhamou.com/ 

mise à jour: 25.08.2017

Discussion sur le thème

Spécialistes près de chez vous   

Interventions envisagées par les autres