Auteur: Rédaction

Les différents types d’implants mammaires

Les implants mammaires se différencient essentiellement par leur forme, on distingue:

  • les prothèses (implants) mammaires rondes (peuvent être placées en position rétro-glandulaire ou rétro-musculaire)

  • les prothèses (implants) mammaires anatomiques – dîtes en goutte d’eau (placées partiellement derrière le muscle)

  • les prothèses (implants) mammaires asymétriques (différentes pour chaque sein, placées en position rétro-glandulaire)

Les implants mammaires se différencient principalement par leur contenu, on distingue :

  • implantat

    les implants mammaires en gel de silicone cohésif  (la consistance ferme de la silicone  constitue l’avantage majeur de ce type d’implants, notamment en cas de rupture de la prothèse mammaire)

  • la silicone liquide (n’est plus utilisée)

  • les implants mammaires remplis de sérum physiologique

  • les implants mixtes, appelés expandeurs  (contenant du gel silicone et gonflés avec du sérum physiologique par l’intermédiaire d’une valve après leur positionnement, ces implants peuvent être employés par exemple pour des interventions sur des sujets transsexuels.)

Des avancées sont actuellement réalisées dans le domaine des implants mammaires. Différents produits de remplissage tels que le gel de soja et l’hydrogel sont utilisés et testés. Toutefois ces produits ne font encore l’objet que d’un usage restreint.

Différenciation selon le type de surface de l’enveloppe de l’implant mammaire:

  • lisse

  • texturée (l’implant a une surface « veloutée » afin qu’il puisse adhérer aux tissus qui l’entourent et reste en place dans sa loge). Ce type d’implants présente un risque de contraction capsulaire plus faible.)

  • en titane (moins employé, bonne tolérance pour l’organisme)

Différenciation selon le type de  profil:

  • bas (moderate)

  • haut (high)

Les tailles des implants mammaires sont indiquées en centimètres cube. Les dimensions et non les tailles sont déterminantes dans la sélection d’implants mammaires. Le choix de la taille d’un implant dépend :

de la silhouette de la patiente, de sa taille, de ses mensurations, de sa morphologie thoracique et mammaire, des dimensions de son bassin, et bien sûr de ses souhaits. Les tailles les plus fréquemment utilisées  en République tchèque sont les 200 cc et 300 cc. (Les fabricants d’implants mammaires proposent une gamme de tailles allant d’environ 100 cc jusqu’à 1000 cc.)

Lors du processus de sélection de la taille de l’implant, il est possible d’utiliser des sizers (simulateurs de tailles d’implants sous forme d’enveloppes en plastique remplies de liquide, de graines ou de riz) afin de vous familiariser avec les différentes options offertes.     
Les implants mammaires les plus fréquemment utilisés en République tchèque sont fabriqués par les sociétés :

  • Natrelle (ex McGhan/Inamed)

  • Mentor

  • Polytech

  • Eurosilicon

Chaque implant est doté d’une « carte d’identité » indiquant sa taille et son numéro de série. Ce document est remis à la patiente après son opération.

A quoi ressemble un implant mammaire ?

L’implant mammaire est composé de deux éléments : une enveloppe et une substance de remplissage. L’enveloppe externe en silicone polymère  élastique est à la fois très solide et souple. L’enveloppe comporte de plus une couche-barrière interne garantissant une plus grande résistance de la prothèse aux risques de rupture de l’enveloppe et une perspiration minimum des particules. Sa surface peut être lisse ou texturée (présence de pores de  diamètres et de profondeur fixés). Les préférences se portent actuellement sur les implants mammaires à surface texturée. Ceux-ci présentent un moindre risque de contraction capsulaire. La surface de l’enveloppe peut être recouverte d’une fine couche de titane (bien toléré par l’organisme) ou en polyuréthane. L’enveloppe est remplie d’un gel silicone de consistance ferme et souple, de sérum physiologique, d’un mélange de ces deux produits ou d’une autre substance (voir ci-dessus).  La cohésion des cellules de silicone permet à l’implant de conserver sa forme, diminue le risque de perspiration de microparticules de silicone à travers l’enveloppe et prévient la diffusion de la silicone dans les tissus adjacents en cas de rupture de l’enveloppe. La nocivité de la silicone pour l’organisme humain étant exclue, les implants remplis d’un gel silicone de qualité sont aujourd’hui les plus utilisés.

mise à jour: 01.10.2010

Êtes-vous un spécialiste dans cette procédure ? Devenez l´auteur de sa description ! Les visiteurs du portail qui effectuent une recherche sur cette procédure, vous verront en tant qu´auteur du texte, spécialiste dans ce domaine. Les patients tendent à se renseigner auprès du médecin perçu comme un spécialiste dans la problématique qui les préoccupe. Voulez-vous devenir auteur ? N´hésitez pas à nous contacter ! Aperçu et conditions de la participation à la copaternité du contenu du site.

Augmentation mammaire (Implants mammaires) - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

Lilieee1 08.10.2017
Ça en vaut la peine

Peau tendue entre mes seins après une augmentation mammaire: jai été opéré pour une augmentation mammaire il y a maintenant 13 mois . Jai des implants polytech 760 cc sous muscles. Seulement jai mal car je sens ma peau t... Plus 

5 J'aime   85 Commentaires  
Spécialistes près de chez vous   
Photos de patients
Interventions envisagées par les autres