Augmentation mammaire, grossesse et allaitement sont-ils compatibles ?

Auteur:

Vous sera t-il possible d’allaiter après une augmentation mammaire avec implants mammaires ? Quelles sont les conséquences et risques possibles d’une augmentation mammaire sur la possibilité d’allaiter ? Existe-t-il un délai à respecter suite à une mammoplastie avant d’envisager une grossesse et un allaitement ? Est-il préférable d’envisager une chirurgie mammaire avant ou après bébé ? Un grand nombre de questions auxquelles mes patientes souhaitent, légitimement répondre avant d’envisager toute opération de chirurgie mammaire.

Photo d'un implant mammaire.
Photo d'un implant mammaire.

Une augmentation mammaire avec prothèses mammaires permet-elle d’allaiter son bébé ?

Il est tout à fait possible d’allaiter avec des prothèses mammaires.

Les implants mammaires peuvent être positionnés en trois endroits:

  • la position rétro-pectorale,
  • la position ante-pectorale,
  • en dual plan.

Quel que soit l’emplacement de vos implants mammaires, ils se trouvent toujours derrière la glande mammaire.

De plus, le positionnement de prothèses mammaires ne nuit pas à l’arborisation des canaux lactifères, dont la fonction est de transporter le lait jusqu’au mamelon.

Les voies utilisées pour implanter les prothèses ne doivent pas non plus impacter la fonction lactifère des patientes :

  • La voie axillaire et la voie sous-mammaire ne présentent aucun risque pour les canaux galactophores, n’étant pas à proximité de ces derniers.
  • La voie hémiaréolaire est généralement celle qui inquiète les patientes puisque l’incision pour introduire l’implant mammaire est faite sur le contour du mamelon. Aucun risque réel n’est à envisager lorsque vous faites appel à un chirurgien expérimenté, spécialiste de la mammoplastie. Cette technique ne nécessite pas de sectionner les tissus glandulaires qui sont préservés, de même que les canaux galactophores.

Un lifting des seins, avec ou sans prothèse, est-il compatible avec un allaitement ?

Il existe plusieurs niveaux de ptôse mammaire. En fonction de degré de chute des seins, la technique de chirurgie de cure de ptôse mammaire utilisée diffère.

  • Si votre chirurgien corrige votre ptôse mammaire, sans intervenir sur le volume de votre poitrine, l’allaitement n’est pas empêché ou perturbé.
  • Si votre chirurgien esthétique corrige la ptôse des seins, tout en associant une réduction mammaire avec détachement de l’aréole et du mamelon de la glande mammaire, l’allaitement est possible si les canaux mammaires sectionnés pendant l’intervention se régénèrent. Pendant ce type d’intervention, le chirurgien fait en sorte de retirer le moins de tissus glandulaires possible, afin de favoriser la possibilité d’un allaitement.

C’est une conséquence qu’il faut connaître sans toutefois s’alarmer puisqu’un chirurgien expérimenté et spécialiste de la plastie mammaire saura préserver les canaux galactophores dans la plupart des cas.

>> En savoir plus sur la Mastopexie (lifting des seins)

Une plastie mammaire empêche-t-elle la ptôse mammaire ?

Suite à une chirurgie d’augmentation mammaire avec implants ou sans implants, ou suite à un lifting des seins, votre poitrine continue de vieillir. Le vieillissement de la poitrine est aussi impacté par les variations importantes de poids, notamment la prise de poids lors d’une grossesse et la perte de poids suite à une grossesse.

Si vous avez déjà subi une ptôse mammaire, il est possible de renouveler le lifting mammaire. Si vous présentez une ptôse mammaire post-grossesse, le lifting des seins peut être envisagé.

Les voies pour implanter les prothèses par votre chirurgien
Consultez bien les voies différentes utilisées pour implanter les prothèses avec votre chirurgien.

Existe t-il des contre-indications à une grossesse suite à une plastie mammaire ?

Une grossesse n’est pas contre-indiquée suite à une chirurgie d’augmentation mammaire. Cependant, il est préférable d’attendre entre 6 mois et un an post-opératoire, afin de garantir un résultat optimal. En effet, une grossesse entraîne une prise de poids et une prise de volume de la poitrine, ce qui peut impacter la cicatrisation notamment. C’est pour cette raison qu’il est généralement conseillé aux femmes souhaitant une augmentation mammaire d’attendre d’avoir enfanté.

Une augmentation mammaire est-elle envisageable avant une grossesse ?

La grossesse, ainsi que l’allaitement, ont des conséquences directes sur l’esthétique du sein qu’ils soient naturels ou modifiés par une chirurgie mammaire préalable.

La grossesse et l’allaitement ont tendance à vider les seins et entraîner une ptôse. Mais le vieillissement des seins n’est pas lié à la présence ou non d’implants mammaires. Ils n’ont pas de conséquence sur l’esthétique du sein post-grossesse, à ceci près qu’ils permettent souvent de masquer la perte de volume de glande mammaire.

Une augmentation mammaire est donc tout à fait possible avant une grossesse. Il est toutefois conseillé aux patientes qui souhaitent une grossesse dans un délai proche, d’attendre la fin de sa grossesse, afin que l’augmentation mammaire ne soit pas altérée.

Lors d’une première consultation pour une augmentation mammaire par implants, lipofilling mammaire ou technique composite, votre chirurgien esthétique saura répondre à l’ensemble de vos questions. L’examen lui permettra aussi d’envisager la meilleure solution pour vous, en fonction de votre âge, de votre poitrine, de votre situation.

mise à jour: 23.07.2019

Auteur

Chirurgien Esthétique et Plasticien inscrit à l’Ordre des Médecins de Paris, l'un des quelques chirurgiens plasticiens officiellement accrédités par la Haute Autorité de Santé.Il a réalisé plus de 7000 interventions depuis 1998. Il est Président-Fondateur de l’Organisation humanitaire Face au Monde.

Discussion sur le thème

Augmentation mammaire (Implants mammaires) - Nouveautés

D'autres recommandations similaires

Spécialistes près de chez vous   
Interventions envisagées par les autres